Syrie : le card. Sarah dénonce les livraisons d’armes

C’est ce qui entretien le conflit

Le cardinal Robert Sarah, président du Conseil pontifical Cor Unum, vient de participer, en Jordanie, au Forum régional des Caritas du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, consacré à la crise syrienne (cf. Zenit du 21 février 2013).

A son retour à Rome, le cardinal africain a confié à Radio Vatican qu’il était bouleversé par les attentats qui ont frappé Damas. Et il a réclamé la fin des livraisons d’armes qui « entretiennent le conflit » syrien.

Des centaines de milliers de Syriens ont fui les combats ils ont trouvé refuge dans les pays voisins, rappelle le cardinal Sarah. Ils sont plus de 300 000 en Jordanie : la Caritas a pris en charge 75 000 d’entre eux et prévoit une autre vague d’arrivées de quelque 300 000 personnes dans les mois à venir.

Les réfugiés, dont beaucoup de femmes et d’enfants, vivent dans des camps, dans une situation extrêmement difficile, précise le cardinal Sarah toujours au micro de Radio Vatican: ils manquent de tout, nourriture, vêtements, médicaments, en plein hiver, dans un climat d’incertitude pour leur avenir. 

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!