Faire un don
Michel Roy (CI) et Maria Immonen (FLM), capture CTV

Michel Roy (CI) et Maria Immonen (FLM), capture CTV

Suède: Caritas Internationalis et la Fédération luthérienne mondiale, « Ensemble »

Pour « la promotion de la dignité humaine et de la justice sociale » (texte complet)

« Caritas Internationalis et le Service mondial de la FLM chercheront à élargir et approfondir leurs relations », indique cette Déclaration signée à Malmö (Suède) ce lundi 31 octobre 2016, par Michel Roy, secrétaire général de CI et par Maria Immonen, directrice de Service mondial luthérien, à l’occasion du voyage du pape François pour les 500 ans de la Réforme luthérienne. L’objectif est « la promotion de la dignité humaine et de la justice sociale », selon les paroles du pape François.

« L’objectif global de cette déclaration d’intention est de consolider et de développer une relation mutuellement bénéfique pour inspirer les gens que nous servons, accompagnons et défendons, fondée sur des valeurs et une vision partagée sur la façon dont nos organisations peuvent travailler ensemble dans le monde aujourd’hui », souligne la Déclaration.

Voici notre traduction intégrale de ce texte sans précédent, dont le Secrétaire général de Caritas Internationalis, M. Michel Roy a confié à Zenit que « l’initiative vise à concrétiser le rapprochement entre les Catholiques et les Luthériens: l’unité, la communion se réalisent dans l’action. »

AB

Déclaration d’intention entre Caritas Internationalis et la Fédération luthérienne mondiale – Service mondial

« Ensemble dans l’espérance »

  1. Préambule

Caritas Internationalis, créée en 1951, est le bras social et pour la justice de l’Église catholique. Elle est en même temps une confédération de 165 organisations nationales présentes dans 200 pays et territoires et une entité centrale du Saint-Siège. Servir, accompagner et défendre les pauvres : sa mission est de promouvoir une civilisation de l’amour, sur la base des enseignements sociaux et autres de l’Église et se développe autour de cinq orientations stratégiques centrales qui sont: Caritas au cœur de l’Église, sauver les vies et reconstruire les communautés, promouvoir le développement humain intégral durable, renforcer la solidarité mondiale, rendre la Confédération Caritas plus efficace. Dans sa première orientation, un objectif est de contribuer et de promouvoir une culture de partenariat et de coopération œcuménique et interreligieuse.

La FLM est engagée dans la diaconie et le service depuis sa création en 1947. Service mondial, le bras diaconal de la FLM, se concentre en particulier sur les besoins en aide humanitaire des réfugiés et des personnes déplacées à l’intérieur, l’aide au développement et le plaidoyer. La FLM est engagée à travailler avec d’autres communions chrétiennes mondiales et organisations confessionnelles pour avoir une portée plus large et un plus large impact, visant à doter de moyens les populations locales  grâce à des approches fondées sur les droits.

Caritas Internationalis et le Service mondial de la FLM ont travaillé ensemble à plusieurs reprises au cours des dernières décennies dans de nombreux pays et régions pour faire face aux causes profondes de la pauvreté et aux crises humanitaires. Des organisations membres de Caritas ont également coopéré avec le Service Mondial de la FLM. A l’occasion de la commémoration des 500 ans de la Réforme, la Fédération luthérienne mondiale et l’Église catholique ont pris de nouvelles mesures en vue de la réconciliation et ont progressé dans le domaine du service commun pour exprimer et renforcer leur engagement à la recherche de l’unité. Ceci est exprimé dans le document d’étude luthérienne-catholique, « Du conflit à la communion », dans lequel le 5ème impératif œcuménique requiert une action diaconale commune. On y lit ceci :

« Les catholiques et les luthériens devraient témoigner ensemble de la miséricorde de Dieu dans la proclamation et le service rendu au monde ». Le paragraphe 243 affirme : « L’engagement œcuménique pour l’unité de l’Église ne sert pas seulement l’Église mais aussi le monde pour que le monde croie ». La communauté internationale demande aussi en particulier aux organisations confessionnelles de participer activement à la réalisation de l’agenda des objectifs de développement durable, travaillant à l’éradication de l’extrême pauvreté en une génération. Dans le monde catholique, il existe différents espaces d’engagement collectif (parmi lesquels le Forum des organisations catholiques) et dans le monde chrétien plus large, il existe ACT Alliance, dont la FLM est membre et à laquelle Caritas Internationalis a été liée pendant de nombreuses années.

Nous croyons que les communautés religieuses et les organisations avec lesquelles elles s’engagent sont particulièrement bien placées pour lutter contre l’extrême pauvreté dans toutes ses dimensions. Non seulement parce que ces communautés sont présentes dans le monde entier, mais aussi parce que, quand elles sont formées, organisées et accompagnées, elles sont les meilleurs intervenants en cas de catastrophe, les meilleurs promoteurs du développement humain durable et solidaire, les meilleurs défenseurs de leurs vies. Ce qui nous anime est notre foi et, dans un monde sécularisé, cela fait une énorme différence : le courage, l’engagement, la persévérance, la prise de risques, la conviction que Dieu est avec nous pour affronter le mal et reconstruire des vies. En tant que deux organisations chrétiennes mondiales travaillant pour la dignité humaine et la justice sociale, nous décidons de joindre nos mains. Pour apporter de l’espoir. Pour témoigner et agir ensemble, sans être exclusives. Et pour inviter nos membres à coopérer avec leurs homologues et amis localement.

  1. Objet

L’objectif global de cette déclaration d’intention est de consolider et de développer une relation mutuellement bénéfique pour inspirer les gens que nous servons, accompagnons et défendons, fondée sur des valeurs et une vision partagée sur la façon dont nos organisations peuvent travailler ensemble dans le monde aujourd’hui.

Caritas Internationalis et le Service mondial de la FLM chercheront à élargir et approfondir leurs relations et le travail conjoint à tous les niveaux. Nous allons :

  • rechercher des opportunités
  • nous engager à coopérer le cas échéant
  • engager des discussions stratégiques régulières
  • partager les apprentissages, les défis et opportunités
  • veiller à ce que les membres, le personnel et les bénévoles comprennent la déclaration d’intention et cherchent à travailler ensemble dans l’harmonie et la collaboration
  1. Domaines de coopération

Le Service mondial de la FLM et Caritas Internationalis travailleront ensemble dans les domaines suivants au niveau mondial :

– les réfugiés, les personnes déplacées et les migrants

– la consolidation de la paix et la réconciliation

– la préparation et l’intervention humanitaires

– la mise en œuvre des objectifs de développement durable

– l’action et la programmation interconfessionnelles

  1. Mécanismes d’application concrètes

Caritas Internationalis et le Service mondial de la FLM vont :

  • engager des discussions stratégiques régulières sur les questions convenues, avec des experts spécifiques
  • participer à des programmes communs chaque fois que possible
  • inviter nos membres à coopérer et à participer à la programmation conjointe au niveau national / diocésain / local, en consultation avec les organisations membres respectives dans les pays donateurs le cas échéant, dans les domaines mentionnés ci-dessus et plus identifiés au niveau local, y compris le renforcement des capacités, l’action interreligieuse et le renforcement de la société civile locale.
  • nous rencontrer chaque année pour apprécier le travail accompli et planifier l’avenir.
  • communiquer sur ce que nous avons accompli.

© Traduction de Zenit, Constance Roques

About Constance Roques

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel