Faire un don
Le patriarche Cyrille et le pape François - La Havane © L'Osservatore Romano

Le patriarche Cyrille et le pape François - La Havane © L'Osservatore Romano

Syrie: orthodoxes et catholiques travailleront ensemble pour la paix

Rencontre du card. Koch et du patriarche Kirill à Moscou

L’Église orthodoxe russe est prête à collaborer avec les catholiques pour rétablir la paix en Syrie: c’est ce qu’a déclaré le patriarche orthodoxe russe Kirill lors de la rencontre avec le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens, le mardi 22 novembre 2016, au monastère Danilov, à Moscou, indique le site du patriarcat de Moscou.

« Nous sommes prêts à continuer à travailler avec l’Église catholique romaine et ses représentants afin de faire ensemble tout ce qui est possible pour mettre fin à la souffrance et pour que les gens retournent à la vie paisible» en Syrie, a dit le patriarche Kirill.

« Nous espérons que la guerre prendra fin, a-t-il ajouté, que les gens pourront vivre dans la paix, et que la question de la restauration de la Syrie deviendra primordiale. Pour nous, les chrétiens, sera aussi important que les églises soient restaurées, et que les gens puissent revenir à leur vie religieuse normale. »

Le patriarche Kirill a dit que depuis la rencontre « importante » avec le pape François à Cuba, en février dernier, « les groupes orthodoxes-catholiques conjoints ont fait de bons progrès en Syrie et au Liban » et « ont jeté les bases de la collaboration commune, notamment pour aider les gens ».

En évoquant une visite conjointe des délégations orthodoxes et catholiques au Liban et en Syrie qui a eu lieu le 7 avril 2016, le patriarche a noté que « les parties avaient  commencé à travailler sur la liste des églises et des sites religieux qui avaient été détruits à la suite d’actions militaires ».

Le primat de l’Église orthodoxe russe a noté avec regret la détérioration de la situation en Syrie et en Irak.

« Et ce n’est pas seulement à cause des combats à Alep et Mossoul, estime-t-il, mais aussi parce que les souffrances des gens continuent et que les coalitions existantes n’ont  toujours pas de bonne coordination de leurs actions, ce qui est nécessaire pour une lutte efficace contre le terrorisme. »

« Je reste convaincu, a conclu le patriarche, que le terrorisme pourrait être vaincu uniquement par les moyens communs coordonnés visant à atteindre des objectifs concrets. »

Par ailleurs, toujours lors de la rencontre avec le cardinal Koch, le patriarche a parlé de 2 événements culturels importants à Moscou : un concert commun du chœur du patriarcat de Moscou et du chœur de la chapelle Sixtine, le 11 décembre, à Moscou, et une exposition des chefs-d ’œuvres du Vatican à Moscou. Ce sera la plus grande exposition d’œuvres du Vatican à l’étranger.

 

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel