Faire un don
CTV - Vénération des dépouilles des deux saints confesseurs capucins, basilique Saint-Pierre, 5 février 2016

Capture CTV - Vénération des dépouilles des deux saints confesseurs capucins, basilique Saint-Pierre, 5 février 2016

Le pape prie auprès des saints Padre Pio et Léopold Mandic

Les reliques des saints confesseurs à Rome jusqu’au jeudi 11 février

Le pape François est venu prier auprès des dépouilles des saints Padre Pio et Léopold Mandic exposées dans la basilique Saint-Pierre à Rome, samedi 6 février, en début d’après-midi.

Il y est resté environ une demi-heure et s’est uni à la prière des fidèles qui récitaient le chapelet, indique Radio Vatican.

Le pape a livré un peu de sa méditation auprès des deux saints, à l’angélus, dimanche, 7 février, en disant : « C’est l’essentiel du christianisme : répandre l’amour régénérant et gratuit de Dieu, par une attitude d’accueil et de miséricorde envers tout le monde, afin que chacun puisse rencontrer la tendresse de Dieu et avoir une plénitude de vie. Ici, en particulier, je pense aux confesseurs : ils sont les premiers à devoir donner la miséricorde du Père en suivant l’exemple de Jésus, comme l’ont fait les deux saints frères, le père Léopold et Padre Pio. »

Demain, mardi 9 février, les capucins célébreront leur jubilé autour de leurs deux saints confesseurs. Une messe sera présidée par le pape François en présence de plus d’un millier de leurs confrères.

Une translation temporaire des reliques des deux saints a été organisée à la demande personnelle du pape François pendant l’Année sainte extraordinaire de la Miséricorde.

Des milliers de personnes sont arrivées dès mercredi dernier, 3 février, pour vénérer les reliques à San Lorenzo al Verano, puis à l’église San Salvatore in Lauro, jeudi 4, et surtout durant la procession de San Salvatore in Lauro à la basilique Saint-Pierre, vendredi 5 février.

Depuis vendredi et jusqu’au jeudi 11 février, les reliques resteront à Rome.

Padre Pio ainsi que Léopold Mandic sont en effet connus comme deux capucins, « confesseurs infatigables » : ils restaient pendant des heures dans leurs confessionnaux. La présence de leurs reliques souligne « l’importance du sacrement de la réconciliation et du ministère de confesseur », notamment en ce Jubilé de la miséricorde.

Padre Pio (1887-1968), pour qui le pape a une dévotion particulière, a été béatifié le 2 mai 1999 par Jean-Paul II, qui l’a canonisé le 16 juin 2002. Les reliques de Padre Pio partiront pour sa ville natale, Pietrelcina, avant de revenir à San Giovani Rotondo ou elles sont habituellement vénérées.

Saint Léopold (Bogdan) Mandic (1866-1942) a été béatifié le 2 mai 1976 par le pape Paul VI et canonisé le 16 octobre 1983 par le pape Jean-Paul II. Ses reliques sont habituellement vénérées à Padoue.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel