Faire un don
Sainte-Marthe, 24 mai 2016, L'Osservatore Romano

Sainte-Marthe, 24 mai 2016, L'Osservatore Romano

«Le chemin de la sainteté, c’est simple», homélie

Les quatre ingrédients du pape: conversion, courage, espérance, grâce

« Le chemin de la sainteté, c’est simple », affirme le pape François.
Le pape a expliqué comment prendre ce chemin dans son homélie du mardi 24 mai dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican.

En cette Journée de prière pour l’Eglise de Chine, le pape a offert sa messe à cette intention.
Le pape a parlé de « la sainteté simple de tous les chrétiens », de celle « que nous avons à faire tous les jours ».
Il s’est appuyé dans ses réflexions sur la Première lettre de l’apôtre Pierre qui est un « petit traité sur la sainteté ».
« La conversion, tous les jours », c’est un des quatre moyens indiqués par le pape pour marcher sur le chemin de la sainteté. Il prévient les objections : « Oh, Père, pour me convertir, je dois faire pénitence, donnez-moi des coups de bâton ! » « Non, non, non, s’exclame le pape,  de petites conversions! »
« Si tu es capable de ne pas dire du mal d’un autre, tu es sur le bon chemin pour devenir saint, affirme le pape.  C’est  si simple ! Je sais que vous ne dites jamais du mal des autres, non? Des petites choses … Je veux critiquer un collègue de travail : mords ta langue un peu, conseille le pape. Elle se gonflera un peu, ta langue, mais ton esprit sera plus saint sur ce chemin. »
« La sainteté est un chemin, rappelle le pape, elle ne peut s’acheter, elle ne peut se vendre.  La sainteté est un chemin en présence de Dieu que je dois faire moi-même. Personne d’autre ne peut le faire en mon nom. Je peux prier pour que l’autre soit saint, mais le chemin, c’est lui qui doit le faire, pas moi. Cheminer en présence de Dieu, de façon irréprochable. »
Le pape énonce les trois autres moyens de marcher sur ce chemin, avec la conversion, le courage : «  Le chemin de la sainteté demande du courage. »
« Le Règne des cieux de Jésus est pour ceux qui ont le courage d’aller de l’avant », reprend le pape. Il s’agit du courage mû par « l’espérance », ajoute-t-il.
Et puis l’espérance : l’apôtre  Pierre écrit, rappelle le pape: « Mettez toute votre espérance sur la grâce ».
Et puis la grâce : « La sainteté, explique-t-il,  nous ne pouvons pas l’obtenir tout seul. Non, c’est une grâce. Être bon, être saint, faire un pas en avant tous les jours dans la vie chrétienne est une grâce de Dieu et nous devons la demander. »
« Un chemin que vous devez faire avec du courage, avec de l’espérance et de la volonté de recevoir cette grâce », résume le pape. Et surtout la conversion de tous les jours. Tel est le chemin de la sainteté, selon le pape François.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel