Faire un don
Dove of the Holy Spirit

Pixabay CC0 - ehrendreich

L’Esprit Saint ou le secret de la victoire contre la corruption

Dans son homélie pour la Pentecôte, le pape François indique le secret de la victoire contre le péché et la corruption : la vie dans l’Esprit Saint.

Le monde a besoin d’hommes et de femmes qui ne soient pas fermés, mais remplis d’Esprit Saint » : c’est l’appel du pape François lors de la messe de la Pentecôte, ce dimanche 24 mai 2015, en la basilique Saint-Pierre. Il indique ainsi le chemin de la victoire contre « les compromissions, le péché et la corruption ».

Le pape a indiqué ce que produit au contraire la fermeture à l’Esprit Saint : « La fermeture à l’Esprit Saint est non seulement manque de liberté, mais aussi péché. Il y a tant de manières de se fermer à l’Esprit Saint : dans l’égoïsme de son propre avantage, dans le légalisme rigide – comme l’attitude des docteurs de la Loi que Jésus appelle hypocrites –, dans le manque de mémoire pour ce que Jésus a enseigné, dans le fait de vivre la vie chrétienne non comme service mais comme intérêt personnel, et ainsi de suite. »

« Le monde a besoin du courage, de l’espérance, de la foi et de la persévérance des disciples du Christ », affirme le pape.

Il indique les fruits de la vie dans l’Esprit Saint, notamment la « réconciliation » et la « paix » : « Le monde a besoin des fruits de l’Esprit Saint : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi » (Ga 5, 22). Le don de l’Esprit Saint a été accordé en abondance à l’Église et à chacun de nous, pour que nous puissions vivre avec une foi authentique et une charité active, pour que nous puissions répandre les germes de la réconciliation et de la paix. »

Sans l’Esprit, conclut le pape, l’homme n’a pas la force de lutter contre le mal – notamment la « corruption » – et de le vaincre : « Fortifiés par l’Esprit et par ses multiples dons, devenons capables de lutter sans compromissions contre le péché et la corruption, et de nous dévouer avec une persévérance patiente aux œuvres de la justice et de la paix. »

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel