Faire un don
Jeunes du Panama à Cracovie2016, CCEW - Mazur, CC BY-NC-SA

Jeunes du Panama à Cracovie2016, CCEW - Mazur, CC BY-NC-SA

JMJ Panama : solidarité au peuple du Nicaragua, au nom de la jeunesse

Une prière pour « le peuple nicaraguayen et l’Église pèlerine au Nicaragua »

L’archevêque de Panamá, Mgr José Domingo Ulloa Mendieta, a voulu exprimer sa solidarité au peuple du Nicaragua, y compris au nom de la jeunesse de Panama, pays qui accueillera les JMJ 2019. Une prière pour « le peuple nicaraguayen et l’Église pèlerine au Nicaragua » a eu lieu le 25 juillet 2018 en la Basilique Don Bosco au Panama, indique l’agence vaticane Fides du 20 juillet.

« Que le Seigneur concède la lumière nécessaire et qu’au travers du dialogue, le peuple du Nicaragua puisse retrouver bien vite la paix qu’il désire ardemment », a déclaré Mgr Ulloa Mendieta.

Auparavant, l’archevêque du pays a exprimé sa joie suite à la confirmation officielle de la présence du pape François aux JMJ 2019. En même temps, il a voulu exprimer, aussi au nom des jeunes Panamiens, le soutien au peuple du Nicaragua qui vit un conflit dramatique depuis avril dernier.

« De cette Église pèlerine à Panama, a dit Mgr Ulloa Mendieta, nous voulons nous unir à la condamnation, à la répudiation des actes d’agression à l’encontre du peuple nicaraguayen, en particulier envers tous les membres du clergé du Nicaragua. »

« Le gouvernement du Nicaragua, a-t-il poursuivi, dépasse la limite de l’inhumain et de l’immoralité. La répression criminelle à l’encontre des civils, en majorité de jeunes étudiants, est condamnable de tous les points de vue. La communauté internationale ne peut demeurer indifférente ! » L’archevêque a caractérisé les actions du gouvernement nicaraguayen comme « le fruit du manque d’écoute des cris du peuple ».

Au plan diplomatique, le 19 juillet, le Panama, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères, Luis Miguel Hincapie, a fait part de sa disponibilité à participer à tout processus de dialogue permettant de résoudre la grave crise au Nicaragua. Le Conseil épiscopal latino-américain (CELAM) a publié un communiqué exprimant sa solidarité avec l’Église et le peuple du Nicaragua : « Face à cette situation grave, dit le document, nous sommes appelés à être la voix de qui n’en ont pas afin de faire valoir leurs droits, de trouver des parcours de dialogue et d’établir la justice et la paix.»

Les crises politiques et sociales que traversent le Nicaragua et le Venezuela ont été aussi discutées au cours de la rencontre du cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, et de la vice-présidente du Panama, Isabel de Saint Malo de Alvarado, consacrée à l’organisation de la visite du pape aux JMJ 2019.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel