Faire un don
ITW du cardinal Parolin, capture Vatican News

ITW du cardinal Parolin, capture Vatican News

Emirats arabes unis : pour une nouvelle page dans le dialogue interreligieux, par le card. Parolin

Proximité de l’Eglise pour les chrétiens persécutés

Un voyage historique pour écrire une nouvelle page dans le dialogue interreligieux, c’est ainsi que le cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin décrit le voyage apostolique du pape François aux Emirats arabes unis (3-5 février 2019), dans un entretien à Vatican News la veille du départ. Il assure les chrétiens persécutés pour leur foi de la proximité de l’Eglise.

« C’est la première fois qu’un pape se rend dans les Emirats arabes unis et plus généralement dans la péninsule arabique », rappelle le cardinal, qui salue « une terre multiculturelle, multiethnique, et multireligieuse », « un pont entre l’Orient et l’Occident ». Il exprime son espérance « que le pape écrive une nouvelle page dans l’histoire des relations entre les religions, en confirmant surtout le concept de la fraternité ».

Le pape doit participer, le 4 février, à une rencontre interreligieuse au « Founder’s Memorial » d’Abou Dhabi : « Ce sera un message à tous les leaders des religions et à tous les membres des religions pour qu’ils s’engagent d’une façon commune à construire l’unité, la paix et l’harmonie dans le monde », commente le cardinal Parolin. 

Il est en effet « fondamental » que les religions se retrouvent pour affirmer le message de la fraternité universelle, affirme-t-il encore. Et le « numéro 2 » du Vatican de plaider pour « une lutte très claire, très explicite, contre tout type de fondamentalisme, contre tout type de radicalisme qui peut conduire au conflit et à l’opposition, et en vue de sentiers de réconciliation et de paix », pour « offrir vraiment une espérance à notre monde si divisé ».

Durant ce voyage, le pape souhaite aussi apporter « réconfort et encouragement » à la communauté catholique : il célébrera une messe avec elle le 5 février. « Beaucoup de chrétiens vivent ici, explique le cardinal ; beaucoup de chrétiens provenant de pays proches mais aussi d’autres parties du monde, qui y viennent pour trouver des opportunités de travail. » Il souligne « la volonté et l’engagement des autorités de ces Etats (du Golfe) pour faire d’eux des modèles de coexistence et de collaboration entre les diverses composantes ». Le secrétaire d’Etat émet le vœu que les chrétiens puissent « continuer à donner leur contribution pour la construction de cette société… pour la paix et la réconciliation dans le monde ».

A l’attention des « frères et sœurs catholiques qui rencontrent des difficultés et qui font aussi de nombreux sacrifices pour vivre leur foi », le secrétaire d’Etat ajoute : « Je voudrais dire qu’en ce moment nous sommes proches d’eux, que vraiment nous nous sentons liés à eux par une fraternité chrétienne profonde et que nous faisons tout pour les aider à travers les moyens qui sont à notre disposition ».

Le cardinal Parolin, qui s’est rendu aux EAU pour la consécration d’une église en 2015, évoque l’Eglise locale comme une Eglise au « visage composite », véritable « laboratoire d’unité et de communion » entre les fidèles appartenant à diverses cultures et divers rites. Si les « tensions » ne sont pas absentes, note-t-il, il y a « un effort de la part de tous, sous la conduite des pasteurs locaux », pour « vivre une communion authentique ».

L’Eglise présente aux EAU est aussi « très dynamique », ajoute le cardinal : « pleine de vie, pleine de vitalité », grâce à des communautés « vibrantes » qui participent pleinement aux célébrations liturgiques ; et « engagées à rendre témoignage dans l’environnement où elles se trouvent et à se mettre au service de la société dans laquelle elles vivent ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel