Faire un don

Elisabeth Turgeon, modèle de vie consacrée à Dieu et de service du prochain »

Le pape François évoque la nouvelle bienheureuse du Canada

Un “modèle de vie consacrée à Dieu et de généreux engagement au service du prochain”: c’est en ces termes que le pape François a évoqué Marie-Elisabeth Turgeon, la fondatrice des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire, proclamée bienheureuse, ce soir, dimanche 26 avril, au Canada, à Ramouski.

Le pape a salué la nouvelle bienheureuse après la prière mariale du Regina Caeli, ce dimanche 26 avril, place Saint-Pierre.

“Rendons grâce au Seigneur pour cette femme, modèle de vie consacrée à Dieu et de généreux engagement au service du prochain”, a dit le pape.

Il a salué en elle “une religieuse exemplaire, dédiée à la prière, à l’enseignement dans les petits centres de son diocèse et aux opeuvres de charité”.

Biographie tirée du site des Sœurs de Notre-Dame du Saint-Rosaire

Élisabeth Turgeon, née à Beaumont (Québec) le 7 février 1840, avait une santé fragile, une intelligence vive et un cœur sage et généreux.

Ses parents, Louis-Marc Turgeon et Angèle Labrecque, donnèrent à leurs neuf enfants une éducation des plus solides.

Élisabeth a 15 ans quand son père meurt prématurément. Cinq ans plus tard, elle entre à l’École Normale Laval de Québec. Diplômée en 1862, elle enseigne successivement à Saint-Romuald, à Québec et à Sainte-Anne-de-Beaupré.

Le 3 avril 1875, à l’invitation de Mgr Jean Langevin, évêque du diocèse de Rimouski, elle se joint à un groupe de filles réunies, selon le désir de l’évêque, dans le but de former des institutrices qualifiées pour les écoles des paroisses du diocèse de Rimouski.

Le 12 septembre 1879, avec douze de ses compagnes, Élisabeth se consacre au Seigneur par les vœux de religion. Le jour même, elle est nommée première supérieure de la Congrégation.

Elle accepte d’envoyer des sœurs, deux par deux, tenir une école dans trois paroisses très pauvres : Saint-Gabriel, Saint-Godefroi et Port-Daniel. Puis, elle ouvre une école indépendante à Rimouski pour préparer les novices à l’enseignement.

Sa tendresse maternelle comme sa confiance inébranlable sont sans limites, mais ses forces physiques s’épuisent déjà. Mère Marie-Élisabeth (son nom en religion) est « née au Ciel » le 17 août 1881.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel