Chine : pas de divergence entre le pape et ses collaborateurs

Déclaration de Greg Burke

Le pape rencontre des pèlerins de Chine © L'Osservatore Romano

Le pape rencontre des pèlerins de Chine © L'Osservatore Romano

Sur les questions chinoises, le pape François et ses collaborateurs travaillent en collaboration étroite, affirme le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, ce 30 janvier 2018.

Dans un communiqué publié en début d’après-midi, Greg Burke fait une mise au point après « des informations… sur une prétendue divergence de pensée et d’action entre le pape et ses collaborateurs de la Curie romaine, vis-à-vis des questions chinoises ».

« Le pape, écrit-il, est en contact constant avec ses collaborateurs, en particulier de la Secrétairerie d’Etat, sur les questions chinoises, et est informé par eux de façon fidèle et détaillée sur la situation de l’Eglise catholique en Chine et sur les étapes du dialogue en cours entre le Saint-Siège et la République populaire de Chine, qu’il accompagne avec une sollicitude spéciale. »

« Il est surprenant et regrettable, poursuit la note, que des personnes d’Eglise affirment le contraire, et que soient alimentées tant de confusions et de polémiques ».

Cette clarification fait référence à des déclarations récentes du cardinal Joseph Zen, archevêque émérite de Hong Kong, qui désapprouve les efforts du Saint-Siège envers la République de Chine.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!