Faire un don
Francisca del Niño Jesus, capture @ ofm.org

Francisca del Niño Jesus, capture @ ofm.org

Causes des saints : Sr Maria Francisca de l’Enfant Jésus, «héroïque»

Une religieuse espagnole de l’Ordre des clarisses

La servante de Dieu Sœur Maria Francisca de l’Enfant Jésus – au siècle Maria Natividad Sánchez Villoria – (1905-1991), religieuse espagnole de l’Ordre des clarisses, a vécu les vertus humaines et chrétiennes de façon « héroïque », c’est-à-dire… évangélique.

Un décret reconnaissant ses «vertus héroïques » a été promulgué par la Congrégation pour les Causes des saints, avec l’approbation du pape François, le 2 octobre 2019. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification. En recevant le préfet du Dicastère le cardinal Angelo Becciu, le pape a approuvé en tout la publication de 8 décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour trois miracles, deux martyres et les « vertus héroïques » de trois baptisés.

Sœur Maria Francisca de l’Enfant Jésus est née à Fuenteguinaldo (Salamanque) le 25 décembre 1905.

Elle est entrée au monastère des Clarisses du «Corpus Christi» de Salamanque en 1923 et a exercé là-bas les fonctions de la sœur portière, de maîtresse des novices et ensuite d’abbesse.

Son expérience de la contemplation a été soutenue par le don de prier pendant de longues heures de la nuit, en réservant très peu d’heures pour dormir, lit-on dans sa biographie publiée sur le site des franciscains espagnols. « Sa charité se manifestait par un service joyeux envers la communauté et par un fructueux ‘apostolat du salon’, par l’accueil de ceux qui cherchaient conseil et réconfort. »

Au cours de ses 68 années de vie religieuse, elle a été toujours « fidèle à la pratique de l’humilité et de la pauvreté », restant « forte dans les maladies et les épreuves ».

Les fidèles ont perçu en elle « une femme admirable, gentille et proche, vouée à réconforter tout le monde avec les dons de prophétie, de discernement, de piété, de guérison et d’amour », conclut son biographe.

Elle est décédée le 28 février 1991.

Sa cause de béatification a été ouverte en 2002.

 

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel