Faire un don
Le pape et des époux à l'audience générale © Vatican Media

Le pape et des époux à l'audience générale © Vatican Media

Amoris laetitia : l’accompagnement « délicat et nécessaire » des époux

Lettre du pape François au cardinal patriarche de Lisbonne

« L’effort d’un pasteur et d’un père » pour aider les prêtres à « mieux remplir leur ministère » d’accompagnement des fidèles : c’est ainsi que le pape François qualifie la Note que le patriarche de Lisbonne a adressée aux prêtres de son diocèse sur l’application du chapitre VIII de l’exhortation apostolique Amoris laetitia.

Le patriarche de Lisbonne, D. Manuel José Macário do Nascimento Clemente, a publié, ce jeudi 12 juillet 2018, une lettre que le pape François lui a adressée, en date du 26 juin dernier. Celle-ci fait suite à la publication par le patriarche de Lisbonne, en février, d’une note sur l’application du chapitre VIII d’Amoris laetitia.

Le pape souligne combien « aujourd’hui, la réalité de la vie d’époux est un des domaines où cet accompagnement est des plus délicat et nécessaire ». Il invite les prêtres à poursuivre « avec sagesse et patience » leur « mission douce et exigeante » d’ « accompagner, discerner et intégrer la fragilité qui se manifeste sous bien des formes parmi les couples et dans leurs liens ».

Voici notre traduction de la lettre envoyée par le pape François et publiée par Actualidade Religiosa.

HG

Lettre du pape François au patriarche de Lisbonne

Bienaimé frère cardinal D. Manuel José Macário do Nascimento Clemente, Patriarche de Lisbonne,

Je vous écris pour vous remercier de m’avoir envoyé, pendant le carême dernier, la Note que vous avez adressée aux prêtres du Patriarcat, au sujet de l’application du chapitre VIII de l’exhortation apostolique Amoris laetitia.

Votre réflexion profonde m’a rempli de joie, car j’y ai reconnu l’effort d’un pasteur et d’un père qui, conscient de son devoir d’accompagner ses fidèles, a désiré commencer par les prêtres afin qu’ils puissent mieux remplir leur ministère.

Aujourd’hui, la réalité de la vie d’époux est un des domaines où cet accompagnement est des plus délicat et nécessaire. C’est pour cela que j’avais souhaité appeler les évêques à un long chemin synodal qui pouvait se révéler propice – en dépit des inévitables difficultés – à la maturation de lignes-guides communes au bénéfice de tout le peuple de Dieu.

C’est pourquoi, en vous exprimant ma gratitude, j’aimerais saisir cette occasion pour encourager mon frère cardinal et ses collaborateurs dans leur ministère pastoral – en premier les prêtres – à poursuivre, avec sagesse et patience, leur engagement à accompagner, discerner et intégrer la fragilité qui se manifeste sous bien des formes parmi les couples et dans leurs liens. Un engagement qui, d’une part, requiert un effort considérable de notre part à nous, les pasteurs, mais qui, d’autre part, nous régénère et nous sanctifie, car tout est animé par la grâce du Saint-Esprit que le Seigneur ressuscité a accordé à ses apôtres, pour la rémission des péchés et pour le soin plein de sollicitude de toutes les blessures.

Partageant joyeusement avec vous, mon Frère bienaimé, cette mission douce et exigeante, je vous assure de votre présence dans mes prières et, vous demandant de prier aussi pour moi, je vous bénis de tout cœur, ainsi que vos prêtres et toute la communauté diocésaine du Patriarcat de Lisbonne.

François

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel