« Adopter un papa »

Une initiative pour « créer un monde plus fraternel et plus solidaire »

ROME, lundi 26 mars 2001 – (ZENIT.org) – « Adopter un papa ». C´est l´idée que Jean-Paul II lançait dimanche dernier aux pèlerins réunis place Saint Pierre au Vatican, pour la prière de l´Angélus.

Le pape reprenait en réalité une initiative lancée en Italie par le Comité d´Union des Catholiques pour une Civilisation de l´Amour. Les organisateurs de la campagne « adopte un papa », ont expliqué que leur objectif est « d´offrir un travail, la clé du rachat socio-économique immédiat, à une famille du Sud, où les alternatives sont la misère, la faim ou peut-être le drame de l´émigration forcée ». Ce sont des missionnaires, déjà présents en Bolivie, au Congo, en Inde, au Brésil, en Côte d´Ivoire, et au Kenya, qui établissent le contact entre les personnes.

« Je bénis de tout coeur cette initiative qui aide les familles à rester unies et qui contribue à créer un monde plus fraternel et plus solidaire », déclarait Jean-Paul II dimanche dernier.

Le Comité d´Union des Catholiques pour une Civilisation de l´Amour explique dans un communiqué officiel, qu´un travailleur dans les pays pauvres gagne moins de 150 FF par semaine. « Une contribution relativement modeste pour un citoyen moyen des pays riches », mais qui permet de combattre la faim et qui a des répercussions sociales et culturelles.

Le Comité italien à l´origine de cette initiative a le statut d´Organisation Non Gouvernementale depuis 1986. Il a soutenu 14.000 micro-projets financés par la générosité des citoyens et mis en oeuvre par des missionnaires dans 38 pays en voie de développement, venant en aide à six millions de personnes.

Cette expérience a permis au Comité d´Union des Catholiques pour une Civilisation de l´Amour de comprendre qu´offrir une semaine de salaire à un père ou à une mère de famille vivant dans un pays pauvre, comme rétribution pour les services rendus dans sa communauté, est le premier pas pour l´intégrer dans le monde du travail et l´aider à prendre sa vie en main.

Les personnes souhaitant « adopter un papa » sont directement mises en relation avec le missionnaire responsable du lieu qui se charge par ailleurs de leur transmettre un rapport sur le travail réalisé. Cette initiative a donné de bons résultats, permettant parfois à des familles ayant jusqu´à dix enfants, de vivre.

Pour de plus amples informations sur ce projet, vous pouvez envoyer un message par courrier électronique à :
microproject@microproject.org

Pope-crowd-blur

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!