Faire un don
Eau © Wikimedia Commons / Murray Foubister

Eau © Wikimedia Commons / Murray Foubister

Académie des Sciences: «Nous sommes les enfants d’une logique et non du chaos!»

Antonino Zichichi, physicien, distingue 72 urgences pour la planète

« Le message de la science, c’est que nous sommes les enfants d’une logique et non du chaos ! » s’exclame le physicien italien Antonino Zichichi à l’antenne de Radio Vatican.

Il est l’un des participants de la réunion plénière de l’Académie pontificale des Sciences sur le développement durable, avec pour thème: « Impacts des connaissances scientifiques et de la technologie sur la société humaine et son environnement ».  Elle se déroule du 25 au 29 novembre 2016 au Vatican. Lundi 28 novembre, les participants seront reçus en audience par le pape François.

« Le message de la science, dit en termes télégraphiques, c’est qu’il existe une logique qui gouverne le monde, affirme Antonino Zichichi. S’il n’existait pas cette logique, je n’aurais rien pu découvrir : ni l’antimatière nucléaire, ni l’énergie effective, ni beaucoup d’autres choses que j’ai faites en personne… »

« Si nous sommes les enfants d’une logique, poursuit-il, qui est l’auteur de cette logique ? La culture athée dit : personne, mais elle ne sait pas le démontrer. Si ce que dit la culture athée était vrai, je serais au chômage, parce qu’il n’existerait pas de logique, il existerait le chaos. Mais le chaos ne pourrait pas être à la base parce que nous devrions découvrir le chaos et au contraire nous découvrons toujours de nouvelles lois, de nouvelles régularités qui corroborent, qui démontrent l’existence d’une logique. »

Lors de la réunion de l’Académie, le physicien a indiqué 72 urgences planétaires, dont « l’eau, l’énergie, le sol, la protection contre des systèmes catastrophiques ». Il a cité l’exemple du parlement polonais qui, le 15 octobre 2016, avait « organisé une séance d’une journée consacrée entièrement à l’étude des urgences planétaires, en se basant sur des considérations scientifiques rigoureuses ». Cette rencontre,  a indiqué Antonino Zichichi, avait « mené à la conclusion qu’en effet, ce que veut dire le pape François a le soutien de toute la communauté scientifique ».

Le physicien a estimé que l’objectif des ateliers sur la science organisés au Vatican était « fondamental »: « Tout le monde confond la science et la technique, a-t-il dit. À qui nous, scientifiques, devons-nous une reconnaissance fondamentale pour avoir nettement distingué la science de la technique ? À Jean-Paul II, qui a dit que l’usage de la science n’est plus de la science, c’est de la technique. Et la technique peut être pour et contre. »

Avec une traduction de Constance Roques

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel