Faire un don
Angélus du 11 août 2019, capture Vatican Media

Angélus du 11 août 2019, capture Vatican Media

70 ans des Conventions de Genève : la guerre, « la grande défaite humaine »

Paroles du pape après l’angélus (Traduction intégrale)

La guerre et le terrorisme sont « la grande défaite humaine », affirme le pape François à la veille du 70e anniversaire des Conventions de Genève – quatre traités qui fixent les règles essentielles du droit international humanitaire, signés le 12 août 1949.

Lors de l’angélus de ce 11 août 2019, le pape a évoqué cet anniversaire, invitant les Etats à « protéger la vie et la dignité des victimes des conflits armés » : « Tous sont tenus d’observer les limites imposées par le droit international humanitaire, en protégeant les populations sans défense et les structures civiles, spécialement les hôpitaux, les écoles, les lieux de culte, les camps de réfugiés », a-t-il insisté.

Paroles du pape après l’angélus

Demain l’on célèbre le 70e anniversaire des Conventions de Genève, d’importants instruments juridiques internationaux qui imposent des limites à l’utilisation de la force et sont destinés à la protection des civils et des prisonniers en temps de guerre. Que cet anniversaire puisse rendre les Etats toujours plus conscients de la nécessité incontournable de protéger la vie et la dignité des victimes des conflits armés. Tous sont tenus d’observer les limites imposées par le droit international humanitaire, en protégeant les populations sans défense et les structures civiles, spécialement les hôpitaux, les écoles, les lieux de culte, les camps de réfugiés. Et n’oublions pas que la guerre et le terrorisme sont toujours une grave perte pour toute l’humanité. Ils sont la grande défaite humaine.

Je vous salue tous, romains et pèlerins de divers pays : familles, groupes paroissiaux, associations. De nombreux jeunes sont aussi présents aujourd’hui. Je vous salue avec affection ! En particulier, les adolescents de Saccolongo et ceux de Creola; le groupe de la pastorale des jeunes de Vérone ; et les jeunes de Cittadella.

Je souhaite à tous un bon dimanche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi. Bon appétit et au-revoir.

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel