Cardinal Parolin, capture @KTO, 29 janvier 2021

Cardinal Parolin, capture @KTO, 29 janvier 2021

Nations Unies : le Saint-Siège organise une rencontre sur la fraternité

Le cardinal Parolin présentera Fratelli tutti

Share this Entry

Une rencontre virtuelle de haut niveau sur la fraternité, le multilatéralisme et la paix présentant l’encyclique du pape François Fratelli tutti sera organisée par la Mission permanente du Saint-Siège auprès des Nations Unies à Genève le 15 avril 2021 de 15h à 17h, indique un communiqué du Saint-Siège.

Cet événement sera coparrainé par la Mission permanente de l’Ordre de Malte auprès des Nations Unies, la Commission internationale catholique des migrations, l’Université pontificale du Latran, la Fondation Caritas in Veritate et le Forum des ONG d’inspiration catholique.

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, présentera Fratelli tutti en offrant « quelques réflexions sur la façon dont le concept de fraternité humaine pourrait orienter les efforts de la communauté internationale pour poursuivre la coopération plutôt que la concurrence ».

Un communiqué du Saint-Siège rappelle que dans l’encyclique Fratelli tutti, publiée le 3 octobre 2020 à Assise, le pape François a réfléchi « sur les idéaux de la fraternité humaine et de l’amitié sociale et a fermement réaffirmé la voie du dialogue et de la coopération … comme seule voie vers le développement intégral et la paix ».

L’événement organisé jeudi sera structuré en deux panneaux. L’intervention du cardinal Parolin est prévue lors de la première partie. D’autres personnalités de haut niveau, y compris des chefs d’agences des Nations Unies et d’organisations internationales, interviendront également pour expliquer « comment un multilatéralisme renouvelé, centré sur la personne humaine, peut aider la communauté internationale à la voie du développement et de la paix ».

Parmi les participants: Mme Tatiana Valovaya, directrice générale de l’Office des Nations Unies à Genève; M. Filippo Grandi, Haut-Commissaire pour les réfugiés; M. Guy Ryder, directeur général de l’Organisation internationale du travail; M. Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé; M. Peter Maurer, président du Comité international de la Croix-Rouge. Ce panel sera modéré par Mgr Ivan Jurkovič, observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’office des Nations Unies à Genève.

Dans la deuxième partie, qui aborde « l’idéal de la fraternité humaine à travers le prisme du dialogue interreligieux et de la justice sociale », le cardinal Miguel Ángel Ayuso Guixot, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux parlera de la manière dont les religions peuvent « contribuer de manière significative à la construction de la fraternité et à la défense de la justice dans la société ».

Aux côtés du cardinal Ayuso : le prince El Hassan bin Talal, président du conseil d’administration de l’Institut royal d’études interconfessionnelles (Jordanie); le prof. Ioan Sauca, Secrétaire général intérimaire du Conseil œcuménique des Églises; et le rabbin Abraham Skorka, chef du séminaire rabbinique latino-américain du mouvement conservateur à Buenos Aires (Argentine).

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel