Mgr Luis Argüello © CEE/Cope

Mgr Luis Argüello © CEE/Cope

Espagne : statut des « cohabitations » homosexuelles, mise au point du secrétaire de la CEE

Une lettre aux prêtres à propos du documentaire d’Evgeny Afineevski

Share this Entry

Mgr Luis Argüello, secrétaire général de la Conférence des évêques d’Espagne (CEE) a adressé une lettre aux prêtres de Valladolid, diocèse dont il est auxiliaire, pour clarifier certains aspects du documentaire ‘Francesco’ de Evgeny Afineevski dans lequel le pape évoque les « cohabitations » entre personnes homosexuelles: il souligne que le pape François encourage les catholiques « à accueillir et accompagner toutes les personnes dans la vérité de leur situation en offrant une aide fraternelle », rapporte la radio de la CEE « Cope« .

Un montage à partir d’une interview 

Zenit a évoqué ce documentaire et le montage des propos du pape à partir d’une interview mexicaine – en espagnol – de 2019 dans l’édition du 21 octobre dernier.

L’évêque espagnol évoque d’abord les limites des titres des media, puis les différentes manières de communiquer du pape François et les questions relatives aux « cohabitations » des personnes homosexuelles.


L’évêque auxiliaire de Valladolid rappelle, comme nous l’avions indiqué le 21 octobre, que les passages repris par le documentaire sont différents extraits d’une même interview de 2019 accordée par le pape François à la télévision mexicaine Televisa et que Evgeny
Afineevsky a fait à partir de cette interview son propre montage. Il souligne le « malaise » ressenti face au contraste entre « les propos » effectifs du pape et les « gros titres » parus ensuite, il fait remarquer la différence entre « les déclarations complètes », puis « le montage des déclarations » et le « titre » des articles qui en rendent compte.
Discerner, distinguer
Le deuxième thème abordé par Mgr Argüello concerne les différentes manières de communiquer du pape. « Le Pape veut être en contact permanent avec le peuple de Dieu et la société mondiale dans son ensemble. Il écrit des textes du magistère (encycliques, exhortations apostoliques, lettres apostoliques, motu proprio, mémoires apostoliques). Le magistère, qui peut être solennel ou ordinaire, exprime l’autorité et la responsabilité d’enseigner sur les questions de foi et de morale que le Seigneur Jésus a confiées au Pape et aux évêques en communion avec lui », rappelle l’évêque auxiliaire de Valladolid.
Mais il fait remarquer que le pape propose également des textes « qui ne font pas partie du magistère ordinaire », mais sont reçus comme des paroles du pape faisant « référence pour la vie spirituelle et pastorale de l’Église ». De fait, ajoute le secrétaire de la CEE, « le pape accorde de multiples entretiens sous différents formats, dont beaucoup font l’objet de montages ou de résumés et atteignent l’opinion publique et le peuple de Dieu sous la forme de titres plus ou moins précis ». Il invite donc les catholiques à affiner leur discernement: « Dans la communauté catholique, nous devons apprendre à distinguer les différents « genres littéraires » et les finalités de chacun d’eux. »
La famille d’origine
Troisième point: à propos des unions homosexuelles, Mgr Argüello fait ensuite observer que dans cette interview et dans le documentaire « Francesco », le pape rappelle une fois de plus « la dignité radicale de tous les enfants de Dieu ». Le pape souligne aussi que « personne ne peut être rejeté par sa famille » pour homosexualité et mais l’évêque rectifie: le pape parle de la famille « d’origine » de la personne, pas « d’une nouvelle famille basée sur la relation de deux personnes du même sexe ».

Et à propos d’un éventuel statut légal des « convivencias » (« cohabitations ») entre personnes de même sexe, le pape, explique Mgr Argüello, « parle d’une loi de « coexistence civile » pour assurer une couverture juridique » aux personnes. Comme nous l’avions noté le 21 octobre, le pape n’utilise pas l’expression « d’union civile », rectifie encore le secrétaire de la CEE.

Mgr Argüello conclut sa lettre aux prêtres de Valladolid en disant que « le Pape, dans ses déclarations magistrales et dans d’autres types de communications, a insisté sur le mariage entre un homme et une femme comme seul « mariage » et fondement de la vie de famille, et il nous encourage à l’accueil et l’accompagnement de toutes les personnes dans la vérité de leur situation, offrant proximité et aide fraternelle ».

Il ajoute qu’accorder un statut juridique à la cohabitation de personnes homosexuelles devrait « contribuer à éviter la discrimination », sans pour autant « dévaloriser l’institution matrimoniale » ni cesser de la « soutenir ».
Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel