Jeunes Libanais à l'audience du 23 sept. 2020, capture @ Vatican Media

Jeunes Libanais à l'audience du 23 sept. 2020, capture @ Vatican Media

Message en arabe: « Le chrétien est appelé à la vie, pas au désespoir »

« C’est Dieu qui a le dernier mot »

Share this Entry

« Le chrétien est appelé à la vie, pas au désespoir », déclare le pape François dans son message en arabe: il rappelle que c’est Dieu qui a « le dernier mot ».

Comme c’est la coutume, depuis le voyage de Benoît XVI au Liban en 2012, un résumé en arabe de la catéchèse du pape François a été lu ce 23 septembre 2020, dans la Cour Saint-Damase du Vatican, avant que le pape en salue les arabophones, du Liban notamment, en italien, immédiatement traduit en arabe par un de ses collaborateurs de la curie romaine.

Avant l’audience, le pape s’était arrêté pour saluer un groupe de jeunes Libanais portant le drapeau de leur pays.

Il les a invités à se confier à la Parole de Dieu: « Je salue les fidèles arabophones. Au milieu des difficultés dans lesquelles vit le monde d’aujourd’hui, la Parole de Dieu est le seul port d’attache sûr, le guide et la source de la vigueur nécessaire, pour faire face aux défis de la vie et aider à construire une maison commune avec une espérance authentique. »

Le pape a insisté sur l’espérance chrétienne: « Le chrétien est appelé à la vie, pas au désespoir, car c’est Dieu qui a le dernier mot, pas les hommes. »

« Que le Seigneur vous bénisse tous et vous protège toujours de tout mal! », a conclu le pape.

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel