Consistoire de 2012, le card. Prosper Grech © L‘Osservatore Romano

Consistoire de 2012, le card. Prosper Grech © L‘Osservatore Romano

Collège cardinalice: décès du cardinal Prosper Grech, OSA

Un bibliste et un spécialiste en patristique

Share this Entry

Le cardinal Prosper Grech, moine augustin (OSA) de Malte s’est éteint à Rome, ce lundi 30 décembre 2019, alors qu’il venait de fêter ses 94 ans, annonce le Vatican: il était né à Malte le 24 décembre 1925. Il a été l’un des fondateur de l’Augustinianum.
Le théologien avait été créé par le pape Benoît XVI en 2012, à l’âge de 86 ans. Il était professeur émérite d’universités pontificales et consultant de la Congrégation pour la doctrine de la foi.
Les funérailles du cardinal Prosper Grech auront lieu jeudi 2 janvier 2020, à 11 h 30, en la basilique du Vatican. la liturgie sera présidée par le cardinal Giovanni Battista Re, vice-doyen du Collège des cardinaux, avec les cardinaux et les archevêques et évêques.
À la fin de la célébration eucharistique, le Saint-Père François présidera le rite du dernier adieu.

Formation du théologien
Il est étudiant en médecine quant  éclate la Seconde guerre mondiale et il s’engage dans l’artillerie antiaérienne, indique Radio Vatican.
En 1943, il entre dans l’Ordre de Saint-Augustin. Pendant deux ans, fait sa philosophie à l’École Augustinienne de Théologie de Rabat (Maroc).
A partir de 1946, il étudie à Rome, au collège international Santa Monica. Il est ordonné prêtre le 25 mars 1950, au Latran.
Il fait sa thèse eu théologie sur l’Expiation dans la théologie anglaise moderne. Il obtient aussi une licence en Écriture Sainte à l’Institut biblique pontifical. Il complète ses études par un diplôme en psychologie de l’éducation en 1951, à Fribourg (Suisse).
En 1954, il voyage en Terre Sainte. Puis, après deux ans d’enseignement à Malte, étudie l’hébreu à Oxford en 1957. En Angleterre, il est assistant d’un professeur spécialisé dans la littérature maltaise à l’université de Cambridge, qui travaille notamment sur l’œuvre de Mgr Carmelo Psaila, alias Dun Karm, prêtre et poète maltais auteur de l’hymne national du pays .
Années d’enseignement
En 1959, le père Grech rentre à Malte pour enseigner au Collège augustinien de théologie et au Collège Mater admirabilis. Il retourne ensuite à Rome pour achever sa thèse en études bibliques. Il y sera le secrétaire de Mgr Petrus Canisius Jean van Lierde, vicaire général de la Cité du Vatican de 1951 à 1991.
En 1965, il préside l’Institut théologique augustinien. Quatre ans plus tard, avec le père Agostino Trapè, supérieur de l’Ordre, il fonde l’Institut patristique Augustinianum: il devient le premier doyen en 1971.
Membres du comité de rédaction de la constitution apostolique de Jean-Paul II Sapientia christiana sur les normes des universités et des facultés ecclésiastiques, il est invité à enseigner l’herméneutique à l’Institut biblique pontifical, jusqu’en 2002. De 1971 à 1989, il est aussi professeur en théologie biblique au Latran.
Le consistoire de 2012
En 1984, il devient consultant de la Congrégation pour la doctrine de la foi et en 1998, le cardinal Joseph Ratzinger, l’envoie en Inde comme visiteur apostolique dans les séminaires.
En 2003, il est nommé membre de l’Académie pontificale de théologie et en 2004 de la Commission biblique pontificale.
Il est ordonné évêque dans la co-cathédrale de Saint-Jean à La Valette, à Malte, en vue de son cardinalat, le 18 février 2012.
Radio Vatican précise que désormais le collège cardinalice se compose de 223 cardinaux dont 124 électeurs et 99 non-électeurs.

 

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel