La Vierge à l'Enfant de Foggia, Vêpres et Te Deum, 31 déc. 2019, capture @ Vatican Media

La Vierge à l'Enfant de Foggia, Vêpres et Te Deum, 31 déc. 2019, capture @ Vatican Media

Ces femmes qui changent le cours de l'histoire: tel est le "choix de Dieu"

Premières vêpres de la fête de Marie Mère de Dieu

Share this Entry

« Dans la ville, Dieu a installé sa tente …, et de là il n’est jamais parti! Sa présence dans la ville, même dans notre ville de Rome, « ne doit pas être fabriquée, mais découverte, dévoilée », déclare le pape François dans son homélie pour les vêpres de la fête de « Marie, Mère de Dieu », qu’il a présidées ce mardi 31 décembre, à 17h, en la basilique Saint-Pierre. Il a insisté sur la mission des femmes dans l’Histoire: le « choix de Dieu ».
Notre traduction complète de l’homélie du pape François se trouve ici.
Le pape François a commenté les psaumes et les lectures des vêpres après la lecture biblique en insistant sur cette présence constante de Dieu au milieu de la ville au milieu de son peuple, qui transforme sans cesse l’Histoire.
Un message de confiance, au terme de l’année civile et au moment de chanter le « Te Deum » d’action de grâce pour l’année écoulée.

Vêpres et Te Deum, 31 déc. 2019, capture @ Vatican Media

Vêpres et Te Deum, 31 déc. 2019, capture @ Vatican Media

Commentant la lecture de saint Paul aux Galates – « né d’une femme » – le pape a insisté sur le rôle des femmes dans l’Histoire: « Ce choix de Dieu est extraordinaire ! Il ne change par l’Histoire par les hommes puissants des institutions civiles et religieuses, mais à partir des femmes de la périphérie de l’empire, comme Marie, et de leurs seins stériles, comme celui d’Elisabeth. »
Il a invité à voir dans la ville de Rome l’action pas toujours perceptible de Dieu et par Lui de tous ceux qui agissent pour le bien de tous, au lieu des seuls problème, et puis à se jeter dans l’action: « Et que demande le Seigneur à l’Église de Rome? Il nous confie sa Parole et nous pousse à nous jeter dans la mêlée, pour nous impliquer dans la rencontre et dans la relation avec les habitants de la ville car « son message coure rapidement ». Nous sommes appelés à rencontrer les autres et à nous mettre à l’écoute de leur existence, de leur appel à l’aide. L’écoute est déjà un acte d’amour! Avoir du temps pour les autres, dialoguer, reconnaître d’un regard contemplatif la présence et l’action de Dieu dans leur vie, témoigner de la vie nouvelle de l’Évangile par des actes plutôt qu’avec des paroles est vraiment un service d’amour qui change la réalité. Ce faisant, en effet, un air nouveau circule dans la ville et aussi dans l’Église un désir de se remettre en route, pour surmonter les vieilles logiques de l’opposition et des barrières, pour collaborer ensemble, construire une ville plus juste et plus fraternelle. »
Au terme de la célébration, le pape a salué la maire de Rome, Mme Virginia Raggi et a échangé quelques mots avec elle.
Vêpres et Te Deum, 31 déc. 2019, capture @ Vatican Media

Vêpres et Te Deum, 31 déc. 2019, capture @ Vatican Media

Les vêpres s’étaient prolongées par l’adoration du Saint-Sacrement et la bénédiction.
Et par l’antienne mariale, devant la Vierge à l’Enfant, noire et couronnée, de Foggia (sud de l’Italie), revêtue d’une éclatante robe blanche rebrodée d’or.
Le pape s’est ensuite rendu Place Saint-Pierre pour se recueillir, sous la protection de la Garde suisse et de la Gendarmerie vaticane, devant la crèche, et il a pris le temps de bénir les enfants ou de parler avec des groupes de jeunes. Une chorale anglophone a chanté pour lui un « Noël » en anglais.
Le pape a embrassé sur  le front un petit garçon tombé de la balustrade et il lui a offert un chapelet.
Visite d ela crèche, place Saint-Pierre, capture @ Vatican Media

Visite de la crèche, place Saint-Pierre, capture @ Vatican Media

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel