Audience générale du 25 septembre 2019 © Vatican Media

Audience générale du 25 septembre 2019 © Vatican Media

50 ans de sacerdoce : micro-trottoir au milieu du peuple de Dieu

Print Friendly, PDF & Email

«Les catholiques le remercient de leur transmettre la caresse de Dieu»

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

«Les catholiques le remercient de leur transmettre la caresse de Dieu» : micro-trottoir au milieu du peuple de Dieu, pour les 50 ans d’ordination sacerdotale du pape François, ce 13 décembre 2019.
Pour Carine C., 32 ans, le pape François est le pape qui a su montrer la direction des «périphéries», l’un des mots-clés de son pontificat. «Ses appels au discernement m’ont appris à réfléchir davantage à mes convictions», confie-t-elle. Autre prise de conscience depuis son élection : «L’Eglise, c’est toi, c’est nous, c’est vous, c’est moi», enchaîne Carine.
Marie T., 58 ans, très engagée en paroisse rurale, exprime sa reconnaissance au pape qui contribue à «assainir l’Eglise… à la purifier de la pédophilie». Elle lui souhaite de «continuer à puiser sa force dans l’Eucharistie et la prière à Marie». Une dévotion très chère au pape, qui ne part jamais en voyage sans déposer un bouquet de fleurs au pied de la Vierge Salut du peuple romain, à Sainte-Marie-Majeure.
A 34 ans, Thérèse L. estime que le pape argentin «a fait beaucoup avancer l’Eglise, surtout sur la charité» et sur l’appel à «arrêter de juger». Que lui dirait la jeune mère de famille à l’occasion de ses 50 ans d’ordination ? «Merci d’avoir donné sa vie ! Merci de vouloir nous faire avancer sur le chemin de la sainteté par des aides concrètes, comme Laudato Si…»
«Les catholiques le remercient de leur transmettre la caresse de Dieu», déclare pour sa part Marie S., une jeune artiste, qui ajoute avec une lueur de malice dans les yeux : «J’aime l’idée d’avoir un pape un peu rusé… nous nous sentons rejoints et aimés par un Dieu qui nous prend comme nous sommes pour travailler avec Lui.»
«C’est soulageant, poursuit-elle, d’avoir sa présence de guide palpable à nos côtés, dans les tourments de la tempête que nous traversons… il nous exhorte par sa simplicité et son humilité.»
Edith, jeune étudiante de 19 ans, formule le vœu que le pape François «continue de remuer les idées fixées et non fondées de certains… et de bouger les jeunes pour qu’ils bougent le monde !»
«Un jubilé des 50 ans de sacerdoce, c’est d’abord une occasion de rendre grâce à Dieu pour sa fidélité !» rappelle le père Olivier. Et de rendre grâce aussi «pour les 50 ans de fidélité de François : un homme donné à Dieu dans le service de ses frères… et donné ô combien dans les pas de Pierre».

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel