Mme Viorica Dancila 11/05/2018 © Vatican Media

Mme Viorica Dancila 11/05/2018 © Vatican Media

Roumanie: la Première ministre Viorica Dancila reçue par le pape

Les «bonnes relations bilatérales»

Share this Entry

La Première ministre de la Roumanie, Mme Viorica Dăncilă, a été reçue par le pape François ce vendredi matin 11 mai 2018, indique le Saint-Siège. Elle a ensuite rencontré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État, accompagné de Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire aux relations avec les États.
Au cours de discussions « cordiales », les parties ont souligné « les bonnes relations bilatérales existant entre le Saint-Siège et la Roumanie ». Ils ont noté également « les mesures prises pour encourager la coopération dans le domaine de l’éducation » et ont exprimé « l’espérance » qu’elles pourront être « renforcées » grâce aux « instruments appropriés ».
« L’importance de la concorde au sein de la société roumaine pour la poursuite du bien commun » ainsi que d’autres « problèmes actuels » ont été mentionnés au cours de la rencontre.
Enfin, « quelques perspectives pour l’avenir du projet européen en vue également de la présidence du Conseil de l’Union européenne que la Roumanie assumera au premier semestre 2019 » ont été évoquées.
L’ancienne euro-députée (depuis 2009), Viorica Dancila, 54 ans, est une chrétienne orthodoxe.
Elle est devenue la première femme Premier ministre de l’histoire de la Roumanie: son gouvernement a été approuvé par le Parlement roumain en janvier dernier.
L’année 2018 est celle du centenaire de la création de l’État roumain moderne: son unité est reconnue en 1919 par le Traité de Saint-Germain-en-Laye, sauf par la Russie bolchévique.
Et Bucarest prépare sa future présidence du Conseil de l’Union européenne, durant le premier semestre de l’année prochaine.

Share this Entry

Marina Droujinina

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel