Le pape bénit une femme âgée de 99 ans aveugle @antoniospadaro

Le pape bénit une femme âgée de 99 ans aveugle @antoniospadaro

Le pape plaide pour les femmes, bénit une jeune maman et une aveugle de 99 ans

Print Friendly, PDF & Email

Le remède pour soigner les blessures

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

En ce samedi traditionnellement consacré, dans l’Eglise catholique à la mémoire de la Vierge Marie, le pape François a plaidé, à Trujillo, au Pérou, pour les femmes et il a béni spécialement deux d’entre elles: une jeune maman et une aveugle de 99 ans.
Après la veillée mariale de ce 20 janvier 2018, sur la Place d’Armes de Trujillo, moment où il remontait en voiture fermée pour se rendre à l’aéroport et rentrer à Lima pour la nuit, le pape a été arrêté par une jeune maman qui lui a demandé de bénir son enfant malade. Le service d’ordre laisse passer ces mamans-là. Le pape a parlé un moment avec elle avant de les bénir elle et l’enfant.

Bénédiction du pape, à Trujillo, capture @Vatican Media

Bénédiction du pape, à Trujillo, capture @Vatican Media

 
Bénédiction du pape, à Trujillo, capture @Vatican Media

Bénédiction du pape, à Trujillo, capture @Vatican Media

Plus tôt, sur le chemin de la papamobile, le pape a noté un panneau qui disait: «Je m’appelle Trinidad, je fête mes 99 ans. Je n’y vois pas. Je désire toucher ta petite main.»
Greg Burke, son porte-parole, qui a expliqué que le pape a vu la femme âgée, a demandé qu’on arrête la voiture pour la bénir le jour de son anniversaire.
Trujillo @EFE

Trujillo @EFE

Le pape a ensuite fait publier sur son compte twitter @Pontifex_fr cette remarque sur la miséricorde et la compassion: «Il n’y a pas de meilleur remède pour soigner tant de blessures qu’un cœur capable de miséricorde.»
Lors de la veillée mariale, le pape a dit notamment: «Que serait le Pérou sans les mères et les grands-mères, que serait notre vie sans elles ! L’amour pour Marie doit nous aider à avoir des attitudes de reconnaissance et de gratitude envers la femme, envers nos mères et nos grands-mères qui sont un rempart dans la vie de nos cités.»

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste française accréditée près le Saint-Siège depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org. Elle a lancé le service français Zenit en janvier 1999. Master en journalisme (Bruxelles). Maîtrise en lettres classiques (Paris). Habilitation au doctorat en théologie biblique (Rome). Correspondante à Rome de Radio Espérance.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel