Twitter @Pontifex

Twitter @Pontifex

Tweets en préparation à Noël: «Merci, parce que tu as fait tout cela pour moi!»

Dans « la simplicité fragile d’un petit nouveau-né. Là est Dieu »

Share this Entry

A Noël, le pape François dit seulement « merci »: il exprime sa gratitude dans ce tweet du 24 décembre 2017 posté sur son compte @Pontifex_fr qui invite à la gratitude: « Contemplant l’enfant Jésus, amour humble et infini, disons-lui simplement : « Merci, parce que tu as fait tout cela pour moi ! » »
Les « tweets » de toute la semaine, suivis par quelque 43 millions de personnes, sont comme un chemin de préparation à Noël, comme une mini-retraite spirituelle prêchée par tweets. Les voici.
Hier, samedi 23 décembre, il a invité à contempler la fragilité de l’Enfant qui est Dieu: « Si nous voulons fêter le vrai Noël, contemplons ce signe : la simplicité fragile d’un petit nouveau-né. Là est Dieu. »
Vendredi, 22 décembre, il invitait à dépouiller ces fête de leur aspect « mondain » pour qu’éclate la beauté de la fête: « Libérons Noël de la mondanité qui l’a pris en otage! Le véritable esprit de Noël est la beauté d’être aimé par Dieu. »
Jeudi, le pape allait à l’essentiel: « Sans l’amour, la vie comme la foi restent stériles. »
La veille, mercredi 20 décembre, il avait rappelé le bonheur du don: « Au ciel, ce qui vaut n’est pas ce que l’on a, mais ce que l’on donne. »
Mardi 19 décembre, le pape invitait à la confiance dans l’amour miséricordieux: « Allez à la rencontre de Jésus, demeurez avec Lui dans la prière, confiez toute votre existence à son amour miséricordieux. »
Et lundi dernier, le pape rappelait la présence du Christ dans les pauvres: « Tout étranger qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus Christ. »
Le pape présidera la messe de la nuit de Noël, ce 24 décembre, à partir de 21h30, à Saint-Pierre.
Lundi, 25 décembre, le pape lancera son message de Noël à 12h, place Saint-Pierre. Il accordera la bénédiction sur la Ville et sur le Monde (Urbi et Orbi), qui accorde l’indulgence plénière, même à l’écoute de la radio ou d’autres media, aux conditions habituelles prévues par l’Eglise, notamment de communion et de réconciliation sacramentelles.
A midi, ce dimanche 24 décembre, le pape a présidé l’angélus et il a appelé à prier pour les pays en guerre, l’île de Mindanao frappée par une tempête tropicale, et à la libération des otages. Il a invité à faire une pause aujourd’hui pour contempler le mystère de la crèche et à prier pour lui.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel