Regina Caeli du 3 avril, Capture

Regina Caeli du 3 avril, Capture

Suisse: collecte en faveur des victimes de la guerre en Ukraine

Communiqué de la Conférence des évêques suisses

Share this Entry

Le pape François a invité à une collecte pour l’Ukraine, le 24 avril. Les évêques de Suisse (www.eveques.ch) publient ce communiqué, en réponse à l’appel du pape.
« Lors de la prière du Regina Coeli du dimanche 3 avril 2016, le pape François a demandé qu’une collecte en faveur des nombreuses victimes de la guerre en Ukraine soit faite dans toute l’Europe. Elle aura lieu lors des messes du dimanche 24 avril 2016, ou d’un dimanche ou jour de fête avoisinant. La collecte sera organisée en Suisse par les différents diocèses. Les sommes récoltées dans les diocèses seront transmises au Conseil pontifical ‘Cor unum’, qui l’utilise en faveur des victimes dans les territoires touchés et des déplacés à l’intérieur du pays », indiquent les évêques suisses.
Le pape disait en effet, le jour de Pâques (https://fr.zenit.org/articles/ukraine-le-pape-francois-annonce-une-collecte-pour-le-24-avril/) : « Je pense, en particulier ici, en Europe, au drame de qui souffre des conséquences de la violence en Ukraine : de ceux qui restent dans les terres bouleversées par les hostilités qui ont causé déjà des milliers de morts et de ceux – plus d’un million – qui ont été poussés à les laisser du fait de la gravité de la situation qui perdure. Ce sont surtout des personnes âgées et des enfants qui sont impliqués. »
« En plus de les accompagner de ma pensée constante et de ma prière, j’ai senti de décider de promouvoir un soutien humanitaire en leur faveur. Dans ce dessein, une collecte spéciale aura lieu dans toutes les Eglises catholiques d’Europe le dimanche 24 avril prochain. J’invite les fidèles à s’unir à cette initiative par une contribution généreuse », a annoncé le pape.
C’est un signe de proximité, de solidarité et d’espérance dans la paix : « En plus de soulager les souffrances matérielles, ce geste de charité veut exprimer ma proximité et ma solidarité personnelle, et celles de toute l’Eglise. Je souhaite vivement que cela puisse aider à promouvoir sans délais supplémentaires la paix et le respect du droit sur cette terre tellement éprouvée. »

Share this Entry

Rédaction

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel