Père Federico Lombardi SJ, ZENIT HSM

Père Federico Lombardi SJ, ZENIT HSM

Grèce: un voyage du pape François envisagé auprès des réfugiés

Déclaration du P. Lombardi

Share this Entry

« Je ne démens pas qu’il y ait des contacts à propos d’un voyage possible » sur l’île de Lesbos, considérée comme la ‘Lampedusa de la Grèce’, déclare le porte-parole du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi.
Mais il précise, pour répondre à la presse : « Je n’ai actuellement rien de précis à déclarer sur un voyage possible du pape François en Grèce. Il n’y a ni décision ni programme et je ne déclare donc rien. »
En début de soirée, le P. Lombardi a répété: « J’ai reçu de tr!ès nombreuses questions sur un éventuel voyage du pape en Grèce. Je peux confirmer qu’il existe des contact dans ce dessein, avec les autorités civiles et religieuses. Cependant, pour ce qui est du Saint-Siège, j’invite à attendre les communications officielles que ce soit à propos d’une décision définitive sur ce voyage, ou à propos du lieu, ou à propos d ela date. Pour le moment, de telles décisions ne sont pas encore prises ».
Le synode de l’Église en Grèce aurait donné son accord à une visite du pape François sur l’île grecque de Lesbos, lieu d’arrivée de migrants et de réfugiés du Moyen-Orient et d’Afrique.
Et il aurait invité le patriarche œcuménique Bartholomaios Ier « à un effort conjoint pour créer une prise de conscience sur le problème des réfugiés », indique le site web Dogma.
Pour sa part, Nikos Tzoitis, du patriarcat oecuménique de Constantinople, déclare à la télévision catholique italienne Tv2000, que la visite projetée à un camp de réfugié devrait s’accompagner d’une prière et d’une déclaration commune, en vue de « donner une réponse chrétienne à un problème qui implique ne ce moment non seulement l’Europe mais le monde entier ».
Nikos Tzoitis annonce aussi que pour le 25e anniversaire de son patriarcat, le patriarche publie un livre préfacé par le pape François avec une note du pape émérite Benoît XVI il fait observer en substance que cette proximité de Rome et de Constantinople est un signe des temps.

Share this Entry

Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. Rédactrice en chef de fr.zenit.org . A créé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (Bruxelles), théologie biblique (Rome), lettres classiques (Paris).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel