Vatican : révision du statut du Fonds pension

Print Friendly, PDF & Email

Le père Lombardi explique les changements apportés au statut du Fonds de pension du Vatican par un motu proprio du pape François, et il estime que la « surveillance externe » est le « point le plus important » du nouveau statut.

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François introduit des changements dans le fonctionnement du Fonds de pension du Vatican « à la lumière des innovations qui ont été faites ces derniers temps » au niveau économique et financier, explique le père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Vatican. 

Le pape François publie en effet une lettre apostolique sous forme de «Motu Proprio», ce vendredi 29 mai.

Le père Lombardi souligne que « les changements touchent la structure de l’administration, et non la réalité du service fourni aux retraités ». Cela signifie « que toutes les procédures et la réalité pratique des retraites des employés du Vatican restent actuellement les mêmes ».

Le premier changement concerne le président du Fonds de pension du Vatican qui ne sera « plus automatiquement le cardinal à la tête de l’administration du patrimoine du siège apostolique » (APSA). Il sera nommé directement par « le Souverain Pontife à un mandat de cinq ans qui peut être renouvelé pour un autre mandat », précise le père Lombardi.

C’est le pape qui choisira le candidat à ce poste dans une liste « d’au moins de trois candidatures », établie par le Conseil pour l’Économie. Les candidats doivent répondre aux exigences du poste, mais « il n’est pas dit » doivent-ils être « religieux », « cardinaux » et ils peuvent être « mêmes laïcs », a noté le père Lombardi.

« Une autre innovation importante concerne le conseil d’administration », ajoute le directeur du bureau de presse du Vatican : sur 11 membres du Conseil, il y aura  « quatre experts en assurance et en gestion des fonds de retraite ou des fonds d’actions, de différents pays, nommés par le Conseil pour l’Économie ». Il s’agit, donc, de « quatre membres extérieurs à la réalité du Vatican. C’est une nouveauté, car avant tous les membres du conseil d’administration venaient de réalités vaticanes », a souligné le père Lombardi.

Enfin, le troisième changement consiste dans la surveillance externe du Fonds : « Le fonds de pension est soumis à la supervision du Conseil de l’Économie, du Secrétariat de l’Économie et du vérificateur général, chacun ayant les pouvoirs qui lui ont été conférés par leurs statuts respectifs », a expliqué le père Lombardi. Mais il y a ensuite une « surveillance externe », qui participe à ces organismes que nous avons nommés: le Conseil de l’Économie, le Secrétariat de l’Économie et le vérificateur général. Voilà, a conclu le père Lombardi, « les points de ce nouveau statut qui me semblent les plus importants ».

 

Share this Entry

Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel