Le pape exhorte les jeunes à regarder "le côté positif de la vie"

Print Friendly, PDF & Email

En visite dans une paroisse d’Ostie, il encourage à «avoir toujours le sourire. Un sourire naturel, qui vient de l’âme, pas un sourire de carton. Un beau sourire».

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

La vraie joie se vit chez « la personne qui sait toujours regarder le côté positif de la vie et qui offre ce positif aux autres », explique le pape aux jeunes, qu’il encourage à « avoir toujours le sourire. Un sourire naturel, qui vient de l’âme, pas un sourire de carton. Un beau sourire ».

Le pape François était en visite pastorale en la paroisse Sainte-Marie-Reine-de-la-paix à Ostie, dans le secteur sud du diocèse de Rome, hier, dimanche 3 mai 2015. Il a notamment rencontré les jeunes et divers groupes, avant de célébrer la messe.

Répondant aux questions formulées par les jeunes, le pape a médité sur « la joie qui vient de l’intérieur » : « Dans la vie il faut toujours choisir, et il y a des choix difficiles… Si je dois faire mes devoirs d’école mais que je ne le fais pas, que je sors… C’est un mauvais choix. Et ce choix sera amusant, mais il ne te donnera pas la joie. La différence entre une chose amusante et une chose juste, c’est la joie qui vient de l’intérieur. »

« Dans la vie, on fait beaucoup de mauvais choix, mais comme dit une chanson “Dans l’art de monter, le plus important n’est pas de ne pas tomber, mais de ne pas rester au sol !”. Nous tombons tous, nous faisons tous des erreurs, des péchés, tous. Mais le témoignage, c’est de se lever avec la grâce de Dieu », a expliqué le pape.

Il s’agit de « se lever et dire : «Oui, je suis pécheur, je me suis trompé, mais je continue car le Seigneur est avec moi». C’est pour cela que le monde a besoin de vous, de vous les scouts, de vous les jeunes : témoignez en allant toujours au-delà, en allant de l’avant malgré la faiblesse ; cela donne la joie ».

« La joie ne s’achète pas au marché », a poursuivi le pape : « Elle ne se gagne pas à un jeu au parc d’attraction. La joie est un don que seul Dieu peut donner, la joie est un cadeau de l’Esprit-Saint et nous devons la demander : “Seigneur donne-moi la joie”. »

Le pape a défendu aux jeunes d’avoir « le visage “vaincu” de la tristesse, de la mélancolie. Cela ne fait pas du bien… La tristesse est le propre de l’égoïsme, des personnes égoïstes qui veulent tout ». « Si je suis triste, paresseux, je dois demander la joie à l’Esprit-Saint et Il me la donnera, car c’est un cadeau qui vient de Lui », a-t-il encouragé.

La vraie joie se vit chez « la personne qui sait toujours regarder le côté positif de la vie et qui offre ce positif aux autres » : elle a « toujours la joie ; toujours le sourire. Un sourire naturel, qui vient de l’âme, pas un sourire de carton. Un beau sourire ».

Pour conclure, il a exhorté à « demander la grâce de donner la lumière, de donner la joie » et « dans les moments de souffrance », à « garder l’espérance que l’Esprit-Saint donnera la force et la consolation ».  

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel