Islam: Al-Azhar condamne l'assassinat des chrétiens éthiopiens

Print Friendly, PDF & Email

Un «crime odieux», dénonce l’université du Caire

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Un « crime odieux, commis par le groupe terroriste Daesh qui va à l’encontre de toute religion, loi ou conduite humaine » : la prestigieuse université musulmane du Caire, et le plus grand centre académique de l’islam sunnite, al-Azhar, condamne en ces termes l’assassinat de 30 Éthiopiens chrétiens, en Libye, par des djihadistes de l’État islamique, ou Daesh, selon son acronyme en arabe.

L’agence vaticane Fides relaye cettecondamnation attribuée par les médias égyptiens à l’imam Ahmed el-Tayeb.

Il appelle la communauté internationale à considérer le réseau djihadiste qui alimente les conflits au Moyen-Orient une « menace globale ».

L’université musulmane présente ses condoléances au gouvernement et au peuple éthiopiens ainsi qu’aux familles des victimes.

Lors de sa visite en Égypte, en janvier dernier, le patriarche de l’Église éthiopienne orthodoxe, Mathias Ier, avait été reçu par le Grand imam d’al-Azhar.

Pour sa part, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a reçu au Caire, dimanche, 19 avril, l’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, primat de la Communion anglicane.

Il a insisté sur le fait qu’en Égypte, pays qui sort à peine des convulsions des « printemps arabes », les chrétiens ne sont pas considérés de manière pénalisante et réductrice comme une « minorité », mais ils sont des « citoyens égyptiens à part entière, avec les mêmes droits et devoirs que tous les autres ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel