La mission des laïcs dans la société

Print Friendly, PDF & Email

Le pape les appelle à être «ferment de vie chrétienne»

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

« Les fidèles laïcs sont appelés à devenir ferment de vie chrétienne dans toute la société » : c’est ce qu’écrit le pape François dans un tweet publié ce 26 mars 2015 sur @Pontifex_fr.

Lors de sa rencontre avec les membres de la communauté « Suis-moi », le 14 mars, le pape a exhorté les laïcs « à être en première ligne », à « se dévouer aux réalités de la ville terrestre : la famille, la vie professionnelle, la vie sociale dans ses diverses expressions » : « Ainsi vous pourrez contribuer, comme un ferment, à introduire l’esprit de l’Évangile dans l’histoire par le témoignage de la foi, de l’espérance et de la charité. »

« Comme laïcs, vous êtes des personnes immergées dans le monde et vous vous engagez au sein des réalités terrestres pour servir le bien de l’homme. Vous êtes appelés à imprégner de valeurs chrétiennes les milieux de vie où vous œuvrez, par le témoignage et la parole, en rencontrant les personnes dans leurs situations concrètes, afin qu’elles trouvent la pleine dignité et qu’elles soient rejointes par le salut du Christ », a-t-il ajouté.

La mission des laïcs est double, avait-il aussi souligné devant les évêques du Japon, le 20 mars dernier : « s’engager dans la vie de la paroisse et dans l’Église locale et pénétrer l’ordre social par leur témoignage chrétien ».

C’est par les laïcs que les sociétés « sont pénétrées de la bonne odeur de l’Évangile », avait-il insisté : « Bien souvent, lorsque nous voyons que ce témoignage est absent, ce n’est pas parce que les fidèles ne veulent pas êtres des disciples missionnaires, mais plutôt parce qu’ils se croient incapables de remplir cette tâche. Je vous encourage, en tant que pasteurs, à leur inspirer une compréhension profonde de leur appel et à leur offrir des expressions concrètes de soutien et de conseil pour qu’ils puissent répondre à cet appel avec générosité et courage. »

Il souligne en effet dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium l’importance de « la formation des laïcs et l’évangélisation des catégories professionnelles et intellectuelles ». « Même si on note une plus grande participation de beaucoup aux ministères laïcs, cet engagement ne se reflète pas dans la pénétration des valeurs chrétiennes dans le monde social, politique et économique. Il se limite bien des fois à des tâches internes à l’Église sans un réel engagement pour la mise en œuvre de l’Évangile en vue de la transformation de la société », fait-il observer. (EG 102)

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel