La bonne attitude pour le synode sur la famille : la prière

Print Friendly, PDF & Email

Le pape invite à faire taire les «commérages»

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Le pape François invite à nouveau toute l’Église à prier pour le synode sur la famille qui aura lieu en octobre prochain : il demande de faire taire « les commérages ».

Lors de l’audience générale de ce mercredi matin, 25 mars 2015, fête de l’Annonciation, le pape a fait une « halte de prière » dans ses catéchèses sur la famille. Il a notamment commémoré les 20 ans de l’encyclique Evangelium Vitae (25 mars 1995), où Jean-Paul II encourage l’Église « à prendre soin des familles ».

C’est donc « pour le bien de la famille », qu’a été lancé le parcours synodal dont l’assemblée ordinaire prochaine sera le second volet après l’assemblée extraordinaire d’octobre 2014.

Au début de la catéchèse, le pape a prié un « Je vous salue Marie » avec la foule, selon les paroles de l’archange Gabriel. Puis il a conclu en récitant la prière à la Sainte Famille, qu’il a lui-même composée pour le synode : « Je vous invite à la garder et à l’avoir sur vous pour que, dans les prochains mois, vous puissiez la réciter souvent, avec une sainte insistance, comme nous l’a demandé Jésus », a-t-il expliqué.

Il a expliqué : « Voici ce que, avec mes collaborateurs, nous avons pensé vous proposer aujourd’hui : renouveler la prière pour le synode des évêques sur la famille. Reprenons cet engagement jusqu’au mois d’octobre prochain, quand aura lieu l’assemblée synodale extraordinaire consacrée à la famille. »

Le pape a souhaité « que cette prière, comme tout le cheminement synodal, soit animée de la compassion du Bon pasteur pour son troupeau, en particulier pour les personnes et les familles qui, pour divers motifs, sont «fatiguées et épuisées, comme des brebis sans berger» (Mt 9,36).»

Au moment des salutations en diverses langues, il s’est tourné vers les francophones : « Je salue en particulier les jeunes », a-t-il déclaré en italien avant d’être traduit en français par un collaborateur. Dans la foule, abritée de la pluie sous des parapluies et des ponchos, des acclamations enthousiastes lui ont répondu.

« Je vous invite à prier pour les familles et pour le synode, afin que tous puissent prendre une conscience plus grande du caractère sacré et inviolable de la famille ! Que Dieu vous bénisse ! », a ajouté le pape.

Au cours de sa catéchèse, il a souligné : « Tous – pape, cardinaux, évêques, prêtres, religieux et religieuses, fidèles laïcs – tous nous sommes appelés à prier pour le synode. C’est de cela que nous avons besoin et non de commérages ! »

« Je vous demande, s’il vous plaît, de ne pas nous priver de votre prière… J’invite aussi à prier ceux qui se sentent loin, ou qui ne sont plus habitués à le faire. Cette prière pour le synode sur la famille est pour le bien de tous », a conclu le pape.

Share this Entry

Anne Kurian-Montabone

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne et auteur de cinq romans (éd. Quasar et Salvator). Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel