Tunisie: la CEF exprime sa vive émotion et sa foi dans la paix

Print Friendly, PDF & Email

Réaction à l’attentat du musée du Bardo

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

La Conférence des évêques de France (CEF) exprime sa «vive émotion» et sa «foi dans la paix», après l’attentat du musée du Bardo, à Tnis, qui a fait 20 morts parmi les touristes (un blessé grave est décédé), et deux terroristes, et 42 blessés dont des Français, selon le bilan du ministère tunisien de l’Intérieur.

A.B.

Communiqué de la CEF

La Conférence des Evêques de France exprime sa profonde consternation après l’attaque terroriste au musée du Bardo à Tunis ce mercredi 18 mars.

Ses pensées et ses prières sont d’abord tournées vers les 19 victimes et leurs proches. Elle exprime aussi son soutien aux nombreuses personnes blessées lors de cet attentat.

Deux mois après les attentats vécus en France, alors que les persécutions envers les minorités et chrétiens d’Orient continuent, c’est aujourd’hui sur la terre tunisienne que frappe cette violence aveugle et sans nom.

La Tunisie est engagée sur la voie politique d’une démocratie pacifique, ces actes sont une atteinte à la volonté de paix et de liberté.

Mgr Olivier Ribadeau Dumas

Secrétaire général de la Conférence des Évêques de France, Porte-parole.

Share this Entry

Olivier Ribadeau Ribadeau Dumas

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel