Le « Tour de France des soins palliatifs » à mi-parcours : bilan

Manque de formation des infirmières

Share this Entry

ROME, Jeudi 4 mai 2006 (ZENIT.org) – Un manque de formation des infirmières aux soins palliatifs, c’est ce que révèle, entre autres, ce bilan proposé par la revue de presse de la fondation Jérôme Lejeune (www.genethique.org) à mi-parcours du « Tour de France des soins palliatifs ».

Jusqu’en janvier 2007, Marie de Hennezel poursuit un « tour de France des soins palliatifs » (cf. revue de presse du 18/01/06) à la demande du gouvernement français.

A mi-parcours, elle dresse un premier bilan de l’offre en soins palliatifs dans les régions. En moyenne, les régions disposent de 130 lits de soins palliatifs. La région Midi-Pyrénées est la mieux équipée avec 190 lits identifiés et huit réseaux ville-hôpital. Les équipes mobiles ont assuré jusqu’à 1 130 interventions à domicile par an. Entre 1999 et 2005, la région a consacré 33 millions d’Euro aux soins palliatifs.

Marie de Hennezel a salué « cette culture du travail en réseau ». Ainsi, le département des Hautes-Pyrénées aurait trois ans d’avance avec son réseau Arcade.

Selon l’étude Maho, 57 % des infirmières interrogées dans 600 hôpitaux n’ont pas reçu de formation sur la fin de vie. Marie de Hennezel a insisté sur le besoin de formation des infirmières : « il est important de développer des procédures, de favoriser la collégialité et le dialogue interne ».

Elle a également recommandé de ne pas négliger l’information aux familles pour lesquelles une ligne téléphonique Azur a été créée (0811 020 300).

Source : Le Quotidien du Médecin (Béatrice Girard) 04/05/06

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel