Le card. Etchegaray remet aux Grecs une relique de l’apôtre saint André

ROME, Mardi 28 février 2006 (ZENIT.org) – Le cardinal Roger Etchegaray, président émérite de Cor Unum et de Justice et Paix, a remis aux Grecs, dimanche 26 avril, une relique de l’apôtre saint André, conservée depuis 1208 en la cathédrale d’Amalfi.

Share this Entry

Le cardinal l’a remise à l’évêque grec orthodoxe Agathangelos, de Fanarion, représentant de l’archevêque d’Athènes et de toute la Grèce, Christodoulos.

La remise de cette relique, souhaitée par l’archevêque d’Athènes, a eu lieu en la paroisse romaine de la Transfiguration, sous la direction du P. Battista Angelo Pansa.

La relique doit être transférée à Athènes dans les semaines qui viennent et exposée ensuite à la vénération des fidèles dans l’Eglise orthodoxe de Sainte-Barbara, à Athènes.

Les reliques de l’apôtre saint André, frère de Pierre et qui a conduit Pierre au Christ, sont conservées depuis 1208 dans la crypte de la cathédrale d’Amalfi.

Elles ont été apportées par le cardinal Pietro Capuano de Constantinople, après l’occupation de cette ville en 1206, à l’occasion de la 4e croisade.

L’archevêque d’Amalfi, Mgr Orazio Soricelli, a voulu accomplir un pas en direction d’un rapprochement entre l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe de Grèce.

Selon l’historien saint Eusèbe de Césarée (ca. 265-340), qui prêcha l’Evangile en Asie Mineure et jusqu’en Russie avant de se retrouver à la tête de la communauté chrétienne de Patras, et subit le martyre, par crucifixion, vers l’an 60.

En 357, ses restes furent apportés Constantinople, excepté sa tête qui resta à Patras, avant d’être confiée à Rome après l’invasion turque en Grèce, en 1460.

Elle revint à Patras lorsque le pape Paul VI décida de remettre la relique à l’Eglise locale, en 1969.

Le cardinal Etchegaray a remis la relique au cours d’une célébration liturgique dans un étui : Mgr Agathangelos, qui est aussi recteur du collège théologique « Apostolikí Diakonia » l’a embrassée et montrée aux fidèles.

L’évêque grec Agathangelos, à la tête d’un groupe de prêtres et de séminaristes de ce collège est en effet actuellement en visite à Rome. Il a offert une icône au cardinal Etchegaray et une représentation de la Transfiguration au curé de la paroisse romaine du même nom, le P. Battista Angelo Pansa.

L’évêque a souligné que les étudiants sont venus à Rome pour s’agenouiller devant les tombeaux des Apôtres, Pierre et Paul. Il ajoutait: « Dans cette splendide église de la Transfiguration, nous sentons la force de la foi et nous voyons des visages des fidèles unis aux nôtres ».

Face à l’avancée du mal dans le monde, il soulignait la responsabilité des chrétiens de répondre par « la foi, l’espérance et l’amour ».

Il a exprimé la gratitude de l’archevêque Christodoulos pour cette « très précieuse relique », appelant l’Eglise catholique une « Eglise sœur ».

Le collège théologique a préparé la remise de la relique par un concert de musique byzantine.

La célébration a été suivie d’une messe au cours de laquelle le cardinal Etchegaray a conféré la Confirmation à huit jeunes de la paroisse.

Le curé de la paroisse a souligné que don Andrea Santoro, le prêtre tué en Turquie, à Trabzon, le 5 février dernier, a travaillé dans cette paroisse pendant dix ans. Le curé le connaissait depuis 38 ans: ils ont fait ensemble leurs études de théologie.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel