Canada : Mgr André Vallée prend sa retraite

Print Friendly, PDF & Email

Benoît XVI accepte la démission du missionnaire devenu évêque

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

ROME, Jeudi 3 Novembre 2005 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a accepté aujourd’hui la démission de Mgr André Vallée, P.M.E, évêque de Hearst, en Ontario, indique la salle de presse du Saint-Siège.

Un communiqué de la conférence épiscopale des évêques catholiques du Canada (cf. www.cecc.ca) rappelle que conformément au canon 401 du Code de droit canonique de l’Église catholique, un évêque doit présenter sa démission au Saint-Père lorsqu’il atteint l’âge de 75 ans, ce que Mgr Vallée a fait en juillet dernier.

Le pape peut alors accepter sur-le-champ la démission de l’évêque qui en fait la demande ou retarder sa décision.

Aucun successeur n’ayant été nommé par le pape, le diocèse verra donc à choisir un administrateur diocésain qui verra à la bonne marche des activités jusqu’à la nomination d’un nouvel évêque, précise la même source.

Né au Québec à Sainte-Anne-de-la-Pérade en 1930 et ordonné prêtre en 1956, Mgr Vallée occupait le siège épiscopal de Hearst depuis 1996. Auparavant, il avait servi comme Ordinaire militaire auprès des forces armées canadiennes entre 1987 et 1996.

Membre des Prêtres des missions étrangères (P.M.E) pour lesquels il a œuvré comme missionnaire durant dans de nombreuses années aux Philippines entre 1961 à 1973, il a également occupé le poste de secrétaire général de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) de 1979 à 1985 et, durant son mandat, a été responsable de la visite du pape Jean-Paul II au Canada en 1984.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel