Un prêtre italien, inscrit à l’archiconfrérie de Tours, bientôt canonisé

Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Lundi 20 décembre 2004 (ZENIT.org) – De nationalité italienne, le troisième futur saint est Gaetano Catanoso, un bienheureux prêtre qui a vécu entre 1879 et 1963, apôtre de la Sainte Face.

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

Curé d’un petit village de l’Aspromonte puis, dans la ville de Reggio Calabria, il est le fondateur des Sœurs « Véroniques » de la Sainte Face.

Né en Calabre, il entre au petit séminaire à l’âge de dix ans. Une fois ordonné prêtre, il est d’abord curé de village et partage les privations de ses paroissiens. Son vif sens du péché et l’exigence d’une réparation le tournent alors vers la dévotion à la Sainte Face, et il s’inscrit à l’Archiconfrérie de Tours, qu’il érige dans sa paroisse.

Nommé à Reggio Calabria, en 1921, il y restera jusqu’en 1940. Il se fait alors animateur de missions populaires, et forme des «équipes volantes» de prêtres pour venir ponctuellement en aide aux curés.

Et en 1934, il fonde les Filles de Sainte-Véronique, Missionnaires de la Sainte-Face, avec pour mission la prière constante et réparatrice, le service du culte, la catéchèse, les œuvres de charité.
Enfin, en 1962, il ouvre un sanctuaire dédié à la Sainte-Face de Jésus. Et il s’éteint sereinement l’année suivante, après des années de maladie et de prière.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel