Bon accueil garanti à la gare de Toronto !

Print Friendly, PDF & Email

La vie à Toronto jour après jour sur jmjdirect.org

Share this Entry
Print Friendly, PDF & Email

CITE DU VATICAN, Lundi 22 juillet 2002 (ZENIT.org) – « Bon accueil garanti à la gare de Toronto ! », s’exclame Béatrice, Rédactrice à JMJ direct jmjdirect.org.

Les pèlerins qui arrivent à Toronto par le train ne peuvent pas manquer le stand d’accueil des JMJ. Ils sont accueillis avec le sourire par des volontaires dont une partie de l’équipe française. Echos de l’ambiance à Union Station.

Deux équipes de volontaires se relaient tous les jours depuis une semaine dans la gare de Toronto pour accueillir les participants des JMJ.

Au fil des jours, l’activité devient de plus en plus intense. Malgré la fatigue et la chaleur, les jeunes travaillent dans une ambiance sympathique. Onze volontaires français sont présents sur ce stand avec une suisse, trois polonais et cinq hispanophones.

Isabella (Lausanne) nous explique en quoi consiste sa mission : « Les pèlerins viennent ici faire leur enregistrement pour les JMJ et nous leur remettons leur sac de pèlerins. Nous recevons des groupes mais aussi des personnes venues individuellement ».

Comme tous les volontaires, Isabella trouve l’ambiance formidable : « Tout se passe dans la bonne humeur. Quand je suis arrivée, je ne connaissais personne, mais j’ai été très bien accueillie. C’est la première fois que je participe aux JMJ et je pense déjà à revivre cette démarche à l’avenir ».

Anne (Paris) est ravie de contribuer à cette expérience collective : « Nous nous sentons vraiment utiles. Nous sommes dans les coulisses des JMJ mais notre travail est important pour que l’événement se passe bien ! J’ai déjà vécu les JMJ comme volontaire à Rome. La nouveauté ici, c’est que nous avons été bien préparés avant notre départ de France. Nous savions à quoi nous attendre dans notre démarche de service ».

Les activités créent des liens. Mais d’autres temps forts vécus en commun
ont aussi leur importance : une messe est proposée chaque jour par les
accompagnateurs des volontaires, les soirées en commun sont aussi l’occasion de mieux se connaître et de chanter ensemble.

« Après avoir vécu les JMJ à Paris et à Rome en tant que participante, je suis contente de vivre aujourd’hui une expérience différente. Après avoir reçu beaucoup lors des précédentes JMJ, je veux à mon tour servir les autres », affirme Séverine (Nantes).

Zac, qui est canadien, supervise l’ensemble de l’équipe : « Les jeunes français sont épatants ! Ils font vraiment du bon travail. »

Ces jeunes vivent à travers leurs missions respectives une dimension de fraternité et de solidarité formidables. Leur esprit de service est une belle réponse à l’invitation lancée par Jean-Paul II à être « sel de la terre et lumière du monde ».

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel