Jean-Paul II : dans l´Église, "personne n´est étranger"

Le pape se rend dans une paroisse de Rome avec un fort taux d´immigrants

Share this Entry

ROME, dimanche 4 mars (ZENIT.org) – Les paroisses doivent ouvrir les bras aux immigrés car dans l´Église « personne n´est étranger ». C´est ce qu´a déclaré avec force Jean-Paul II ce matin, à l´occasion d´une visite dans une paroisse de la banlieue de Rome, sur la via Cassia.

C´est en tant qu´évêque de Rome que le pape a quitté le Vatican ce matin pour se rendre dans la paroisse de Saint André Apôtre, au nord de Rome. Il a été reçu par les 18.000 fidèles de la communauté dans un climat de fête.

La paroisse de Saint André est composée en majorité de familles de classe assez élevée et d´un grand nombre d´immigrés qui travaillent notamment comme employés de maison. Ils viennent des Philippines, du Cap Vert, du Sri Lanka, de Pologne, d´Ukraine, etc. Certains sont venus avec les costumes typiques de leur pays. C´est la deuxième paroisse de Rome ayant le plus de réfugiés.

« Dans l´Église personne n´est étranger, a déclaré le pape dans son homélie. Il est donc important de créer des occasions de dialogue et de favoriser la compréhension réciproque. Il est surtout nécessaire que chacun se sente impliqué dans une pastorale attentive aux nécessités réelles des personnes ».

« Vous devez, par conséquent, savoir être une communauté ouverte à tous, persévérants dans l´écoute de la parole de Dieu, dans la célébration des sacrements du salut », a-t-il déclaré.

La paroisse de Saint André est la 230ème paroisse de Rome visitée par Jean-Paul II depuis le début de son pontificat, il y a 22 ans.

Share this Entry

ZENIT Staff

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel