Faire un don
Audience générale du 7 nov 2018 © Vatican Media

Audience générale du 7 nov 2018 © Vatican Media

Vœux du pape pour le centenaire de l’Indépendance de la Pologne

Il souhaite foi, espérance et amour (traduction intégrale)

« Je demande à Dieu la grâce de la foi, de l’espérance et de l’amour pour tous les polonais, afin que, dans l’unité et dans la paix, ils fassent bon usage du don si précieux de la liberté », écrit le pape François dans un message à l’occasion du 100e anniversaire de l’Indépendance de la Pologne, célébré le 11 novembre 2018, armistice de la Première guerre mondiale.

« Que la protection de Marie, Reine de la Pologne de Jasna Góra, accompagne toujours votre Patrie et tous les Polonais, souhaite le pape. Que la Divine Providence accorde paix et prospérité à la nation polonaise aujourd’hui et à l’avenir. Que la bénédiction de Dieu soit toujours avec vous. »

Voici notre traduction de ce message adressé à Mgr Stanisław Gądecki, archevêque de Poznań, président de la Conférence épiscopale polonaise.

Message du pape François

Au vénéré frère Mgr Stanisław Gądecki
archevêque de Poznań
Président de la Conférence épiscopale polonaise

Il y a cent ans, le 11 novembre, la Pologne a retrouvé son Indépendance. Avec la fin de la Ière guerre mondiale, s’est terminée la période de domination russe, prussienne et autrichienne sur la nation qui, avant la partition, avait contribué au développement de l’histoire de l’Europe chrétienne avec toute la richesse de sa noble culture et spiritualité. La reconquête de la souveraineté a été payée par le sacrifice de nombreux enfants de la Pologne, qui étaient prêts à offrir leur liberté personnelle, leurs biens, et même leur vie, pour leur patrie perdue. La recherche de la liberté « était fondée sur l’espérance découlant d’une profonde foi dans l’aide de Dieu, qui est Seigneur de l’histoire des personnes et des nations. Cette foi était aussi un soutien quand, une fois l’Indépendance retrouvée, l’on devait chercher l’unité malgré les différences, afin de reconstruire le pays et de défendre ses frontières » (S. Jean-Paul II, 11 novembre 1998).

Avec l’Eglise en Pologne et tous les Polonais, je remercie Dieu qui a soutenu les générations successives par sa grâce et sa puissance, et qui leur a permis il y a cent ans de réaliser leur espérance de liberté et de ne pas la perdre, malgré les expériences douloureuses historiques ultérieures, laissées par la IIe guerre mondiale, l’occupation nazie et le régime communiste.

En reprenant la prière de saint Jean-Paul II, témoin exceptionnel de ce siècle, je demande à Dieu la grâce de la foi, de l’espérance et de l’amour pour tous les polonais, afin que, dans l’unité et dans la paix, ils fassent bon usage du don si précieux de la liberté. Que la protection de Marie, Reine de la Pologne de Jasna Góra, accompagne toujours votre Patrie et tous les Polonais. Que la Divine Providence accorde paix et prospérité à la nation polonaise aujourd’hui et à l’avenir. Que la bénédiction de Dieu soit toujours avec vous.

Vatican, 4 novembre 2018

FRANÇOIS

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel