Faire un don
Audience générale du 14 novembre 2018 © Vatican Media

Audience générale du 14 novembre 2018 © Vatican Media

Tweet du pape : « n’ayez pas peur de pleurer »

Les larmes de compassion purifient le cœur et les sentiments

« N’ayez pas peur de pleurer au contact de situations dures: ce sont des gouttes qui irriguent la vie. Les larmes de compassion purifient le cœur et les sentiments. » C’est le tweet publié par le pape François ce 9 janvier 2019.

Ce message rejoint la catéchèse qu’il donnait lors de l’audience générale du 4 janvier 2017 : « Bien souvent, dans notre vie, les larmes sèment l’espérance », affirmait-il en recommandant « la délicatesse » devant la douleur d’autrui : « Pour parler d’espérance à celui qui est désespéré, il faut partager son désespoir ; pour essuyer une larme du visage de celui qui souffre, il faut unir nos pleurs aux siens. C’est seulement ainsi que nos paroles peuvent être réellement capables de donner un peu d’espérance. Et si je ne peux dire ce genre de paroles, avec les pleurs, avec la douleur, mieux vaut le silence ; la caresse, le geste mais pas de parole. »

Le pape argentin parle souvent du don des larmes, dont le fondateur des Jésuites, saint Ignace de Loyola (1491-1556) a témoigné abondamment dans son journal. Ainsi le 9 avril 2015, il écrivait ce tweet : « Seigneur, donne-nous la grâce des larmes, pour pleurer nos péchés et recevoir ton pardon. »

Le Mercredi des Cendres, 18 février de la même année, il encourageait les baptisés à « demander le don des larmes, afin que [leur] prière et [leur] chemin de conversion soient toujours plus authentiques et sans hypocrisie ». Et d’inviter à un examen de conscience : « Est-ce que je pleure ?… Les pleurs font-ils partie de nos prières ? ». En effet, les larmes permettent de « purifier » le cœur. « Les hypocrites ne savent pas pleurer ; ils ont oublié comment on pleure ; ils ne demandent pas le don des larmes ».

En 2013 au début de son pontificat, il faisait observer que « parfois dans notre vie, les larmes peuvent devenir comme des lunettes qui nous permettent de voir Jésus ».

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel