Faire un don
Icône bénie par le Pape François

Icône de "Notre Dame des Douleurs, Consolation des Syriens" © ACN/Grzegorz Galazka

Syrie: le pape bénit une icône de Marie « Consolatrice du peuple syrien »

Il y a un mois, 6 000 chapelets bénis par le pape

Une icône de « Notre Dame des Douleurs, Consolatrice du peuple syrien », a été bénie par le pape François lors d’une cérémonie privée au Vatican le 15 septembre 2019, en présence d’une délégation des promoteurs du projet de la Fondation pontificale de l’Aide à l’Église en détresse (AED), accompagnée du cardinal Mauro Piacenza, président de l’AED, indique ACN News en anglais ce 16 septembre.

Cette icône de la Vierge Marie et de l’Enfant Jésus est destinée au peuple syrien dans le cadre d’une initiative visant à raviver la foi et l’espoir dans un pays dévasté par la souffrance.

L’icône a été écrite par le père Spiradon Kabbash et sera envoyée à chacun des diocèses syriens, soit 34 au total, à commencer par Damas, la capitale, où elle sera présentée par le nonce apostolique en Syrie, le cardinal Mario Zenari.

Le père Kabbash a expliqué qu’il avait conçu l’icône comme un message d’espoir: «Nous allons l’envoyer dans de nombreux endroits du monde, a-t-il déclaré, car ils ont besoin de la consolation de Dieu. La guerre est trop lourde pour le peuple. »

La cérémonie de bénédiction a eu lieu le même week-end au cours duquel les chrétiens de villes et de villages syriens avaient reçu 6 000 chapelets bénis par le pape il y a un mois – le 15 août -, durant la fête de l’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie. L’AED, qui est à l’origine de cette initiative, a donné la priorité au soutien humanitaire et pastoral à la Syrie, finalisant plus de 850 projets depuis le début du conflit en 2011.

« Les chapelets, fabriqués à l’initiative de l’AED, seront un signe de ma proximité avec nos frères et sœurs en Syrie, en particulier avec ceux qui ont perdu un être cher. Nous continuons à prier le Rosaire pour la paix au Moyen-Orient et dans le monde entier », a déclaré le pape François lors de la prière de l’angélus de la fête de l’Assomption. Le président international de l’œuvre de charité pontificale, M. Thomas Heine-Geldern, était présent aux côtés du pape lors de cet engagement à continuer de prier pour la paix, en solidarité avec le peuple syrien.

Les initiatives des chapelets et des icônes promues par l’AED sont venues en réponse à des informations selon lesquelles 2 000 familles chrétiennes auraient perdu au moins un membre au cours de la guerre. Environ 800 familles ont au moins un membre enlevé pendant la crise.

Le pape François a apporté son soutien à d’autre initiatives de l’AED au profit du peuple syrien: le dimanche 2 décembre 2018, après l’angélus, le pape avait allumé une veilleuse pour soutenir la campagne de prière de la Fondation, « Bougies pour la paix en Syrie ».

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel