Séisme en Iran et Irak : le pape encourage les secours

Et il prie pour les victimes

Le pape François en prière

Le pape François en prière Catholic Church England and Wales - Mazur/catholicnews.org.uk

Le pape François a encouragé le travail des secouristes, après le violent séisme qui a touché la région frontalière entre l’Iran et l’Irak dans la soirée du 12 novembre 2017, faisant plus de 340 morts.

Dans des télégrammes adressés à chacun de ces deux pays, le pape se dit « profondément attristé » par la catastrophe qui a causé des milliers de blessés. Il invoque « les bénédictions divines de consolation et de force » sur ces derniers ainsi que sur « les secouristes et les autorités civiles impliqués dans le sauvetage et les opérations de secours ».

Il assure tous ceux qui sont affectés de sa « prière solidaire » et il exprime sa « peine » à toutes les personnes endeuillées par la perte de leurs proches.

Le pape, peut-on encore lire dans le message signé du cardinal secrétaire d’Etat Pietro Parolin, offre ses prières pour les défunts et les confie « à la miséricorde du tout-puissant ».

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel

Abonnez-vous au service quotidien de ZENIT par courriel

Des informations sur le pape François et l'Eglise chaque jour par courriel

Merci de vous être abonné!