Faire un don
Inspectorat de sécurité publique du Vatican © Vatican Media

Inspectorat de sécurité publique du Vatican © Vatican Media

Sécurité : le pape remercie la Police italienne pour son attention et sa discrétion

Il invite à vivre la foi, l’espérance et la charité

Le pape François remercie les dirigeants et le personnel de l’Inspectorat de sécurité publique du Vatican – police italienne – pour leur attention et leur discrétion. En les recevant ce 8 février 2020, il les invite à vivre la foi, l’espérance et la charité.

Le service de leur corps au Vatican revêt « une signification et une valeur particulières », dans « des lieux sacrés pour la foi catholique », leur a-t-il dit durant l’audience.

L’Inspectorat est chargé de veiller à la sécurité du pape et des bâtiments du Saint-Siège, au nom de l’Etat italien. Les policiers de ce département sont présents notamment sur la place Saint-Pierre et assurent le contrôle pour entrer dans la basilique, sous les colonnades du Bernin.

Voici notre traduction du discours que le pape a prononcé à cette occasion.

Salut du pape François

Monsieur le chef de la police,
Monsieur le préfet et Monsieur le dirigeant,
Chers fonctionnaires et agents !

Cette rencontre fait partie d’une tradition belle et forte, au début de l’année, entre le Successeur de Pierre et vous, qui formez l’Inspectorat de sécurité publique au Vatican. Je remercie le préfet Gabrielli pour ses paroles, en particulier pour son rappel de la valeur de la cohérence. Que Dieu nous y aide tous ! Je vous accueille avec plaisir, surtout pour exprimer encore une fois à chacun de vous ma gratitude pour votre précieux travail. 2020 a déjà bien démarré, mais je souhaite aussi vous adresser mes vœux pour cette année que le Seigneur nous donne. Qu’elle puisse être un temps de sérénité et de paix, pour vous et pour vos familles.

Votre service au Saint-Siège et à l’Etat de la Cité du Vatican revêt une signification et une valeur particulières. Il n’est pas facile d’interagir tous les jours avec les touristes et les pèlerins qui visitent la Place et la Basilique Saint-Pierre et les Musées du Vatican, ou qui viennent rencontrer le pape. Dans la variété des situations, vous êtes appelés à conjuguer leurs exigences avec les règles indispensables de l’ordre public et du déroulement paisible de la vie autour de la Cité du Vatican et des lieux sacrés pour la foi catholique. Et votre oeuvre est d’autant plus importante à l’occasion de mes visites pastorales à Rome et en Italie, partout là où me conduit l’exercice de mon ministère. J’ai pu désormais si souvent constater en personne votre présence aussi bien discrète, qu’attentive et efficace ! Je veux le souligner : discrète ; efficace et attentive, mais discrète. Et cela parle de votre niveau humain élevé. Pour tout cela, merci beaucoup.

Votre travail, au-delà de votre compétence et de votre professionnalisme, manifeste votre amour sincère et votre fidèle attachement au Siège Apostolique. Je vous suis personnellement reconnaissant pour tout, spécialement pour votre service quotidien, réalisé de façon louable ; et dans cette circonstance j’entends renouveler mon estime pour l’esprit qui l’anime. Votre coopération constante avec la Gendarmerie vaticane le rend encore plus efficace et méritoire.

Chers amis, le plaisir de vous retrouver dans cette rencontre si familière se traduit de mon côté par une prière et un vœu. Au commencement de cette année, je confie à l’intercession maternelle de la Vierge Marie les intentions que vous portez dans votre cœur, afin que le Seigneur bénisse votre activité et toute votre vie, vos idéaux, vos résolutions, vos aspirations. Que la Vierge Marie protège particulièrement vos enfants et vos personnes âgées, et qu’elle aide vos proches qui vivent des moments de difficulté.

Je renouvelle le souhait que votre engagement quotidien, quelquefois non sans risque, soit toujours animé de la flamme de la foi, de l’espérance et de la charité. Une flamme humble, simple mais sincère.

Apportez mes vœux aussi à vos familles chez vous. J’invoque pour tous la prospérité, la concorde et la paix. Je vous bénis tous, ainsi que votre travail ; et je vous demande, s’il vous plaît, de prier pour moi. Merci !

Traduction de Zenit, Anne Kurian

About Anne Kurian

Baccalauréat canonique de théologie. Pigiste pour divers journaux de la presse chrétienne. Journaliste à Zenit depuis octobre 2011.

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel