Faire un don
Pêcheurs des Seychelles @ DP / wikimedia commons / D. Sassi & M. Fayon,

Pêcheurs des Seychelles @ DP / wikimedia commons / D. Sassi & M. Fayon,

« Protéger et sauvegarder les droits humains » des marins et des pêcheurs

Tweet du pape François pour le « Dimanche de la Mer »

Le pape François invite à défendre les droits des marins et des pêcheurs dans le monde entier, ce dimanche 14 juillet 2019.

En ce dimanche de la Mer, fixé chaque année au deuxième dimanche de juillet, le pape François a publié ce tweet à ce sujet sur son compte @Pontifex_fr: « Aujourd’hui, C’est le #DimanchedelaMer, dédié aux marins et aux pêcheurs. Je prie pour eux et leurs familles, et j’encourage à tout mettre en œuvre pour protéger et sauvegarder leurs droits humains. »

Le cardinal Peter Turkson a lui-même publié ce même dimanche, un message en faveur de la défense de ces travailleurs de la mer.

Le pape a reçu les directeurs nationaux, les aumôniers et les bénévoles de l’Apostolat de la mer en Europe, réunis à Rome, le 27 juin dernier. Il a été accueilli par le cardinal Peter Turkson – du Ghana -, préfet du Dicastère pour le service du développement humain intégral sont dépend cet « Apostolat ». Il s’est ensuite adressé à eux en italien.

Face aux difficultés rencontrées par les marins et les pêcheurs, le pape François les a invité à la « miséricorde »: « Je voudrais vous dire: soyez miséricordieux, soyez miséricordieux. Ainsi, vous pouvez aider à faire la paix dans beaucoup de cœurs ».

La « présence » des aumôniers dans les ports constitue un « signe de la paternité de Dieu » et un « signe de la valeur primordiale de la personne humaine, avant et au-dessus de tout autre intérêt », a souligné le pape : c’est aussi « une incitation pour chacun à travailler pour la justice et pour le respect des droits fondamentaux ».

Le pape a encouragé la mission des aumôniers et des bénévoles : « Vous êtes chargés d’une mission de présence, d’apporter la Bonne Nouvelle au monde complexe et varié de la navigation ».

Il a insisté sur la proximité et sur l’écoute : « Vos visites quotidiennes aux navires vous permettent de rencontrer des gens dans des situations concrètes, parfois sereines, parfois angoissantes ou même profondément troublées. Et avec compassion et discrétion, vous leur offrez une occasion d’épancher leur cœur. C’est le premier et le plus précieux service que vous offriez ».

Il a spécialement encouragé les aumôniers à la lutte contre les crimes, de façon à « affronter le trafic d’êtres humains, le travail forcé et les violations des droits humains de tant d’hommes et de femmes qui vivent et travaillent sur les mers ».

« Sans marins, l’économie mondiale serait » au « point mort », et « sans pêcheurs », de nombreuses régions « mourraient de faim», a fait observer le pape François.

Il a souligné combien la société dépend, de manière « indiscutable » des navires et des travailleurs de la mer, avant de rappeler les difficultés qu’ils rencontrent: isolement, abus, injustice, trafic d’êtres humains, travail forcé, tempêtes, ouragans, piraterie ou terrorisme.

L’Apostolat de la mer a été fondé en Écosse il y a un siècle, dans le port écossais de Glasgow (Grande-Bretagne), par des laïcs. Il est présent dans 300 ports du monde et il est placé sous le patronage de Notre-Dame de la Mer, «Stella Maris ». Il a pour mission d’aider les marins et les pêcheurs, matériellement et spirituellement. Il tiendra son 25e congrès à Glasgow même, pour son centenaire, en 2020.

Apostolat de la Mer avec le card. Turkson © Vatican Media

Apostolat de la Mer avec le card. Turkson © Vatican Media

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel