Faire un don
Card. Parolin, 150 ans du Bambino Gesù, capture Vatican News

Card. Parolin, 150 ans du Bambino Gesù, capture Vatican News

Pèlerinage des familles : «Sortir de soi pour donner sa vie à l’autre», par le card. Parolin

Une Lettre au nom du pape François

À l’ « origine » de « la relation conjugale », il y a « le dynamisme de l’amour, qui fait bouger le cœur de l’homme et de la femme, suscitant le désir de sortir de soi pour donner sa vie à l’autre et former une famille. La prière consolide cette communion. »

C’est ce qu’a rappelé le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin dans sa lettre envoyée – au nom du pape François – à Mgr Tommaso Caputo, archevêque prélat et délégué du Sanctuaire pontifical de la Bienheureuse Vierge Marie du Saint Rosaire de Pompéi, à l’occasion du XIIe pèlerinage national des familles pour la famille, organisé cette année à Pompéi par le Renouveau charismatique italien.

Le pape François transmet « ses salutations » et « ses meilleurs vœux aux familles présentes et à tous les participants », indique le cardinal Parolin. « Le pape a confiance en vous », écrit-il, et il demande:  « que les familles les plus fragiles, celles qui vivent le drame de la séparation, les plus démunies, celles qui ne trouvent pas de travail ou qui l’ont perdu, celles qui éprouvent de la souffrance et souffrent du deuil deviennent de plus en plus l’objet de vos soins et de votre soutien. »

« Notre-Dame du Rosaire, poursuit le cardinal, dénoue encore aujourd’hui les nœuds qui naissent dans les relations conjugales et mène à la réconciliation, même entre familles, en ouvrant les portes de son foyer aux frères et sœurs qui souffrent de solitude ou qui fuient la faim et la guerre. »

Le cardinal souligne que « nous sommes tous appelés à être des missionnaires de l’amour miséricordieux d’un Père qui ‘a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne soit pas perdu, mais qu’il ait la vie éternelle’ (Jn 3, 16) ». « La Mère de Jésus, ajoute-t-il, nous montre le chemin et, comme à Cana en Galilée, suscite le miracle du vin nouveau pour toutes nos familles. »

« Au cours des générations précédentes, rappelle le cardinal Parolin, les familles se rassemblaient autour du foyer pour prier le saint Rosaire, le soir venu. Ce feu a rayonné sur les visages, renforcé les liens et inondé les relations entre mari et femme, entre parents et enfants, d’une harmonie bénéfique. » Cette prière « récitée ensemble », explique-t-il, « élargissait les cœurs jusqu’au pardon, corrigeant ainsi les conflits ». « En récitant le chapelet au cours de votre pèlerinage, les familles jouiront des mêmes bienfaits », souligne le secrétaire d’État.

À la fin de la lettre, le cardinal cite une affirmation de saint Paul VI tirée de la lettre apostolique Marialis cultus : « Le « oui » de Marie est pour tous les chrétiens une leçon et un exemple pour offrir leur obéissance à la volonté du Père, chemin et moyen de leur propre sanctification. » « C’est dans cette optique, souligne le card. Parolin, que votre pèlerinage se prépare également pour la 10e Rencontre mondiale des familles qui se tiendra à Rome en 2021 et aura pour thème ‘L’amour familial : vocation et chemin de sainteté’. » « Le chemin de la sainteté, ajoute-t-il, nécessite en effet l’harmonie typiquement féminine qui jaillit du cœur de la Vierge de Nazareth. »

En demandant une prière « pour lui et pour son service au sein de l’Église, Sa Sainteté confie votre voyage à l’intercession maternelle de Marie, reine des familles », conclut sa lettre le cardinal : le pape « adresse une bénédiction apostolique spéciale » à Mgr Tommaso Caputo et à tous les participants.

About Marina Droujinina

Journalisme (Moscou & Bruxelles). Théologie (Bruxelles, IET).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel