Faire un don
Mgr Ivan Jurkovic @YouTube/OPTIC

Mgr Ivan Jurkovic @YouTube/OPTIC

ONU/personnes âgées : la famille est le meilleur filet de sécurité (traduction complète)

Intervention de Mgr Jurkovic au Conseil des droits de l’homme

Dans les situations d’urgence, « les personnes les plus vulnérables sont souvent les personnes âgées », constate Mgr Jurkovic. Il souligne que « la famille est le meilleur filet de sécurité » pour celles-ci, « qui peuvent trouver protection, soins et un environnement dans lequel elles peuvent continuer à être actives et contribuer à la société ».

Mgr Ivan Jurkovic, observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’Organisation des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève, est intervenu à la 42ème session du Conseil des droits de l’homme à Genève, le 11 septembre 2019. Il a traité le point 3 intitulé : Rapport de l’Experte indépendante sur la jouissance de tous les droits de l’homme par les personnes âgées.

Le représentant du Saint-Siège a aussi attiré l’attention sur le rôle positif et « central » des personnes âgées « dans la reconstruction des communautés qui ont connu des situations désastreuses ». « Elles devraient être reconnues comme des acteurs essentiels pour un relèvement rapide et efficace dans ces communautés. Leurs voix devraient également être entendues, leur potentiel et leur expertise pourraient aider à reconstruire les liens sociaux et les structures locales ».

Et il exhorte à ce que soit respecté le rôle « essentiel » et « dynamique de la famille « lors de la planification des réponses à ces situations ».

Voici notre traduction de l’intervention de Mgr Jurkovic, prononcée en anglais.

HG

Intervention de Mgr Ivan Jurkovic

Monsieur le Président,

La Délégation du Saint-Siège tient à remercier l’Experte indépendante pour son rapport (1), qui met l’accent sur la jouissance des droits de l’homme par les personnes âgées, en particulier celles qui sont en situation d’urgence.

Qu’elles soient causées par des conflits ou des catastrophes naturelles, les situations d’urgence tendent à entraver la pleine jouissance des droits de l’homme. Toutefois, dans ces cas, les personnes les plus vulnérables sont souvent les personnes âgées. Elles peuvent porter un fardeau plus lourd que d’autres, car elles risquent davantage d’être volées, marginalisées ou négligées, souffrant souvent de misère, de maladie ou d’invalidité et, dans certains cas, d’un manque de protection sociale. Elles nécessitent donc une attention particulière, de sorte que « personne ne soit laissé pour compte ».

Le rapport identifie avec précision divers domaines critiques des droits de l’homme qui peuvent être affectés par de telles situations, à savoir le droit au logement, à la sécurité sociale, au travail, à une nutrition et à des soins de santé adéquats, à la protection contre la violence, la maltraitance et les abus et à une communication fiable, notamment.

Les réponses aux situations d’urgence doivent être adaptées afin de tenir compte de la diversité des situations de la vie quotidienne de toutes les personnes. En ce sens, l’appel constant du Saint-Siège à placer la personne humaine, ses besoins et sa dynamique personnelle et sociale au centre de la législation et de l’action des organismes gouvernementaux et intergouvernementaux est essentiel à l’élaboration de stratégies qui respectent pleinement les besoins et les droits de tous, même en répondant à des situations d’urgence complexes.

La sagesse, l’humanité et l’intelligence des premiers intervenants et des acteurs humanitaires, auxquels il convient de rendre hommage ici, doivent trouver dans leur mandat une base juridique appropriée pour une action rapide et sensible, chaque fois qu’une situation d’urgence se produit.

M. le Président,

Le rapport indique comment la perte et l’effondrement des réseaux de protection sociale (2) ont des conséquences désastreuses sur la santé physique et mentale des personnes âgées. Il est donc important que les sociétés réfléchissent à la manière dont les relations familiales, dans lesquelles la personne âgée est souvent au centre et un point de référence important, doivent toujours être prises en compte. Comme l’a dit le Pape François, « une civilisation progressera si elle sait respecter la sagesse, la sagesse des personnes âgées. Dans une civilisation où il n’y a pas de place pour les personnes âgées ou où elles sont rejetées parce qu’elles créent des problèmes, cette société porte avec elle le virus de la mort. » (3)

En règle générale, tant dans les situations normales que dans les situations d’urgence, la famille est le meilleur filet de sécurité pour les personnes âgées, qui peuvent trouver protection, soins et un environnement dans lequel elles peuvent continuer à être actives et contribuer à la société. Ainsi, lors de la planification des réponses aux situations d’urgence, le rôle important joué par la famille doit être respecté pour son caractère essentiel et son rôle dynamique. À cet égard, toute initiative, tout protocole ou tout plan d’action promu par des organismes internationaux ou des organisations non gouvernementales devrait respecter et inclure le rôle de la famille dans leurs services de secours, ainsi que protéger les personnes à tous les stades de leur vie.

Monsieur le Président,

En période de violence ou en cas de catastrophe, des communautés entières courent le risque de perdre leur identité culturelle, leurs traditions et les langues autochtones qui unissent les peuples.

A cet égard, les personnes âgées, plutôt que d’être un fardeau, représentent un élément central pour la reconstruction des communautés qui ont connu des situations aussi désastreuses, et elles devraient être reconnues comme des acteurs essentiels pour un relèvement rapide et efficace dans ces communautés. Leurs voix devraient également être entendues, leur potentiel et leur expertise pourraient aider à reconstruire les liens sociaux et les structures locales.

Merci, Monsieur le Président.

NOTES

1 A/HRC/42/43

2 Cf. Ibid. N.66

3 Pape François, mercredi 4 mars 2015, audience générale.

© Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

About Hélène Ginabat

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel