Faire un don
Andry Rajoelina, président de Madagascar © Vatican Media

Andry Rajoelina, président de Madagascar © Vatican Media

Madagascar : le pape échange avec le président Andry Rajoelina

Au palais présidentiel d’Antananarivo

Le pape François a loué la passion et l’engagement politique du président malgache Andry Rajoelina, en le rencontrant ce 7 septembre 2019 à Antananarivo.

Au lendemain de son arrivée sur l’île de l’Océan indien – deuxième étape de son voyage apostolique après le Mozambique – le pape s’est rendu au palais présidentiel Iavoloha, où il s’est entretenu en privé avec le chef de l’Etat avant de signer le Livre d’Or avec ce message écrit en français : « Je suis venu comme semeur de paix et d’espérance : puissent les semences jetées dans cette terre porter pour le peuple malgache des fruits abondants ! Le Seigneur vous bénisse ! »

Après le traditionnel échange de dons – le pape a offert les reproductions de trois lithographies du 19e siècle représentant des Malgaches – il a ensuite rencontré les autorités du pays, dans un hall adjacent. « Aujourd’hui est un jour béni ! » a lancé le président Rajoelina au début de son discours. Il a remercié le pape pour sa visite, 30 ans après celle de Jean-Paul II (30 avril 1989) : « Votre Sainteté, vous êtes ici en terre amie, vous êtes ici chez vous. »

Si le développement tant attendu après l’indépendance « n’est toujours pas au rendez-vous », a constaté Andry Rajoelina, cependant « une nouvelle page s’ouvre dans l’histoire de Madagascar : les Malagasy ont repris leur destin en main… (ils sont) un peuple courageux qui garde entre ses mains la foi, l’espérance et l’amour : la foi ardente en dieu, l’espérance en un meilleur lendemain, et l’amour de la patrie ».

Improvisant de larges passages de son allocution, le président a exprimé son « amour » pour la patrie et pour ses concitoyens, assurant de son engagement au service de son pays.

« Vous avez parlé avec passion, vous avez parlé avec amour de votre peuple, je vous remercie pour votre témoignage de patriote », lui a dit le pape avant de prononcer lui-même un discours, plaidant pour la lutte contre la corruption et s’élevant contre la déforestation.

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel