Faire un don
Déclaration d'Abou Dhabi sur la fraternité humaine © Vatican Media

Déclaration d'Abou Dhabi sur la fraternité humaine © Vatican Media

Le rabbin Bruce Lustig membre du Comité supérieur de la Fraternité humaine

« Apporter l’harmonie, l’espérance, la justice et l’amour dans un monde fracturé »

Le Comité supérieur pour la fraternité humaine annonce l’inclusion du rabbin M. Bruce Lustig, grand rabbin de la communauté juive de Washington (Etats-Unis), comme membre du Comité, ce qui porte à huit le nombre total de membres concernés par la réalisation des objectifs fixés dans le document sur la Fraternité humaine, indique un communiqué du 16 septembre 2019, en anglais.

Le rabbin M. Bruce Lustig a exprimé sa profonde gratitude au pape François et au grand imam d’Al-Azhar (Le Caire), Ahmed Al-Tayyeb, pour leur soutien et leurs encouragements pour le travail du Comité, et leurs efforts sincères pour réaliser « la mission sacrée du Document sur la Fraternité humaine ». Il a remercié le Comité pour sa nomination en tant que représentant de la foi juive, « exprimant son acceptation du rôle et son plaisir de témoigner de la signature de cette Déclaration historique » du 4 février 2019, aux EAU.

« J’avais l’espérance qu’un tel événement puisse être un moment décisif pour offrir de nouvelles occasions de construire des ponts entre les responsables religieux et les communautés et favoriser la paix et l’harmonie dans notre monde fracturé « , a déclaré le rabbin M. Bruce Lustig.

« Je suis honoré de faire partie de ces personnes estimées travaillant pour faire prévaloir l’amour sur la haine, la justice sur l’injustice et la foi sur la peur … », ajoutant que « forts de la connaissance, en tant qu’enfants d’Abraham, que tous sont créés à l’image de l’image de Dieu, nous devons rechercher la justice et la paix pour tous les enfants de Dieu. Que Dieu donne à chacun la force et le courage d’apporter l’harmonie, l’espérance, la justice et l’amour dans notre monde fracturé, comme l’envisage la Déclaration sur la fraternité humaine et comme le demande de notre foi commune en Dieu. »

Le cardinal désigné Miguel Angel Ayuso Guixot, président du Comité supérieur, a souhaité la bienvenue au rabbin Bruce Lustig, en tant que nouveau membre, en déclarant: « Le Comité accueille toutes les compétences et les personnalités culturelles et tous ceux qui contribuent à la réalisation des objectifs honorables sur lesquels s’appuie le document sur la Fraternité humaine », ajoutant que « dans la période à venir, le Comité cherchera à rencontrer un certain nombre de dirigeants et de personnalités pour coordonner leurs initiatives et les projets mis en œuvre par le Comité ».

Le rabbin M. Bruce Lustig est un grand rabbin de la communauté juive de Washington, où il sert depuis plus de 25 ans, menant plus de 2 800 rassemblements de famille et joue des rôles de leader dans différentes communautés juives locales et internationales. Le rabbin M. Bruce Lustig est un acteur social engagé militant et il a organisé le premier sommet abrahamique réunissant chrétiens, juifs et musulmans, aux Etats-Unis, après les attentats du 11 septembre 2001. Le sommet a conduit à la création de la première table ronde « Abrahamique » : l’évêque John Chane, le professeur Akbar Ahmed et le rabbin M. Bruce Lustig devenant le premier « trio » à parler de la paix et du dialogue interreligieux aux États-Unis. Newsweek l’a reconnu comme « l’un des rabbins les plus influents d’Amérique » et il a reçu une médaille d’honneur du roi du Maroc, Mohammed VI, pour son leadership en matière de coopération interreligieuse, rappelle le communiqué.

« Le Comité supérieur a été constitué pour atteindre les objectifs du « Document sur la Fraternité humaine » et pour élaborer un cadre opérationnel pour les objectifs qui y sont définis Le Comité s’occupe également de l’exécution des plans, des programmes et des initiatives visant à mener à bien les indications du document, qui appelle à la paix mondiale et à la coexistence en vue d’un avenir tolérant pour les générations à venir », précise le Comité.

La tâche du Comité supérieur consiste notamment, souligne le communiqué, « à superviser la mise en œuvre du document aux niveaux régional et international et la tenue de rassemblements internationaux avec des personnalités religieuses, divers responsables d’organisations internationales et d’autres importants partenaires ».

Le Comité joue aussi un « rôle central dans la supervision de la Maison de la famille d’Abraham, à Abou Dhabi, une de ses initiatives initiales, incarnant la relation entre les trois religions abrahamiques et fournissant une plate-forme de dialogue, de compréhension et de coexistence entre leurs religions », précise la même source.

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel