Faire un don
Audience du 12 octobre 2016, capture CTV

Audience du 12 octobre 2016, capture CTV

L’antidote au « virus » de l’indifférence (catéchèse en français)

Les oeuvres de miséricorde, au quotidien

Devenir des instruments de la miséricorde divine par des petits gestes quotidiens, c’est l’exhortation du pape François aux baptisés qui ont fait l’expérience de la miséricorde de Dieu: il recommande les oeuvres de miséricorde comme antidote au « virus » de l’indifférence.

Le pape François a poursuivi sa catéchèse sur la miséricorde dans le Nouveau Testament, lors de l’audience générale de ce mercredi 12 octobre 2016, place Saint-Pierre.

En français, il a invité les baptisés à aller plus loin dans la mise en oeuvre de la miséricorde dans leur vie: « Frères et sœurs, par sa parole et par ses gestes, Jésus est l’incarnation de la miséricorde du Père envers nous. Mais il ne suffit pas de faire l’expérience de cette miséricorde dans notre vie, nous devons en être les signes et les instruments pour les autres. »

« Véritable remède contre le virus de l’indifférence, les œuvres de miséricorde réveillent en nous l’exigence et la capacité de rendre vive et opérante notre foi par la charité », a déclaré le pape François.

Il a invité à des gestes simples quotidiens: « Il ne s’agit pas d’accomplir des actions difficiles, mais plutôt de petits gestes qui ont une grande valeur aux yeux du Seigneur. »

Le pape a insisté une nouvelle fois sur la pratique des oeuvres de miséricorde qu’il recommande dans la bulle d’indiction de l’Année sainte extraordinaire de la miséricorde « Le Visage de la Miséricorde« : « Ces œuvres de miséricorde corporelles et spirituelles dont nous parlerons les prochaines fois, sont des moyens concrets de vivre la miséricorde envers les personnes les plus faibles et qui sont, le plus souvent, toutes proches de nous. »

Le pape a souligné que ces oeuvres de miséricorde ont jalonné le chemin de l’Eglise au cours de l’histoire: « Au cours des siècles ces œuvres ont été mises en pratique par beaucoup de personnes simples qui ont donné ainsi un authentique témoignage de leur foi. »

About Anita Bourdin

Journaliste accréditée au Vatican depuis 1995. A lancé Zenit en français en janvier 1999. Correspondante à Rome de Radio Espérance. Formation: journalisme (IJRS, Bruxelles), théologie biblique (PUG, Rome), lettres classiques (Paris IV, Sorbonne).

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel