Jeux olympiques © olympic.org

Jeux olympiques © olympic.org

JO 2018 : le Saint-Siège invité à l’inauguration

Et à la session olympique comme observateur

Pour la première fois, le Comité olympique international (Cio) a invité formellement le Saint-Siège à participer à l’inauguration des Jeux d’hiver de Pyeongchang en Corée le 9 février 2018 ainsi que, du 5 au 7 février, à la session olympique en qualité d’observateur. C’est ce qu’a indiqué L’Osservatore Romano en italien daté du 2 février.

La délégation du Vatican sera guidée par le sous-secrétaire du Conseil pontifical de la culture, Mgr Melchor Sanchez de Toca. Le « numéro 3 » du dicastère salue la « mince trêve olympique » qui permet « de continuer à espérer en un monde sans guerres, malgré les nombreux conflits actuellement en cours ».

« L’ouverture des Jeux d’hiver à Pyeongchang, précise-t-il, à quelques kilomètres de la frontière qui sépare les deux Corée, la frontière la plus militarisée au monde, acquiert une valeur symbolique unique grâce à la présence d’athlètes de la Corée du nord qui participeront en formant un unique comité avec leurs collègues de la Corée du sud. »

En signe d’amitié, Mgr Sanchez de Toca remettra au président du Cio, l’Allemand Thomas Bach, et aux athlètes coréens, les maillots d’Athletica Vaticana, l’équipe de course à pied composée d’employés du Saint-Siège. Les « marathoniens du pape » qui en septembre dernier, ont couru avec l’équipe juive historique des Maccabi et les coureurs de la communauté islamique romaine, feront en mars un jumelage de course à pied avec l’équipe protestante allemande du Lutherstad Wittenberg.

Le quotidien du Vatican explique que cette participation du Saint-Siège non seulement à la cérémonie d’ouverture – comme à Rio de janeiro en 2016 – mais aussi à la session olympique, est une première. Le session est l’assemblée des membres du Cio, où se discutent les grands thèmes de l’agenda sportif dans le monde.

Les relations d’amitié et de collaboration entre le Cio et le Saint-Siège, ajoute L’Osservatore Romano, même sans la possibilité de participation olympique directe d’ « athlètes du Vatican », continuent avec différents projets tels que les Jeux olympiques de la jeunesse prévus en octobre à Buenos Aires.

Avec une traduction d’Hélène Ginabat

About Anne Kurian

Share this Entry

FAIRE UN DON

Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir ZENIT grâce à un don ponctuel